Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

  •   Noreddine Izouaouen
  • mardi 13 mars 2018 12:31

Algérie : Les loyers des logements en baisse dans quinze wilayas du pays en 2017 (étude)

Parallèlement, sept autres wilayas du pays ont enregistré une hausse des loyers des appartements, selon la même source.

 

Une récente étude réalisée par le site www.lkeria.com, spécialiste des annonces immobilières en Algérie, fait état  pour la première fois depuis des années, de la baisse des prix de location de logements dans 15 wilayas du pays. Le site constate aussi que la majorité des wilayas enregistrent des loyers moyens entre 30.000 et 40.000 DA/mois, alors qu’au niveau des grandes villes comme Oran, Constantine ou Alger, le loyer dépasse les 40.000 DA.

Lkeria a constaté qu’Alger et Oran ont connu une stabilisation des loyers des appartements entre 2016 et 2017 avec une baisse de 0,20% pour Alger et de près de 2% pour Oran, alors que Tlemcen a connu une baisse de l’ordre de 1,7%. "La dynamique immobilière impulsée au niveau des wilayas d'Alger et d'Oran à travers les opérations de relogement et de distribution des logements publics a contribué à absorber une partie indéniable des demandes de logement durant l’année 2017 et par conséquence stabiliser les prix des loyers", précise le site. 

Par ailleurs, au moins 10 wilayas ont connu une baisse de la moyenne des loyers des appartements entre 2016 et 2017. La ville de Boumerdes a connu une baisse de 20% pour passer de 39.500 DA/mois en 2016 à 32.000 DA en 2017. C’est le cas également de Tizi-Ouzou (- 20%) où le loyer moyen est passé de 35.000 DA/mois en 2016 à 27.600 DA/mois en 2017, de Tipaza (-16%), de Skikda (-16%), de Sidi Bel Abess (-8%) et de Bejaia (-6%).

En outre, au moins 7 wilayas ont connu une hausse des loyers des appartements : Bouira +37%, Sétif +13%, Ain Defla +11%, Blida +10%, Tiaret +8,8%,Constantine +3,27% et Annaba+2,7%.

Quelques prix du loyer à travers quelques wilayas 

Le prix moyen des loyers rapporté au mètre carré pour la wilaya d’Alger est de 765 DA, ce qui nous donne une fourchette de loyer allant de 38.271 DA pour un appartement de 50m² jusqu’à 76.540 DA pour un 100 mètres carrés.

Il a été relevé que le prix du loyer au mètre carré est plus cher pour les petites surfaces. Le mètre carré pour un F2 se négocie à 817 DA contre 760 DA pour les F3 et seulement 715 DA pour les F5. À Oran, le prix moyen du loyer par mètre carré est de 568 DA, ce qui nous donne une fourchette de loyers allant de 28.421 DA pour un appartement de 50m² jusqu’à 56 841 DA pour un 100 mètres carrés.

Pour la wilaya de Sétif, le prix moyen du m² pour la wilaya de Sétif est de 527 DA ce qui nous donne une fourchette de loyers allant de 26 359 DA pour un appartement de 50 m² jusqu’à 52 719 DA pour un 100 m². À Annaba, le prix moyen du mètre carré pour la wilaya d’Annaba est de 509 DA ce qui nous donne une fourchette de loyers allant de 25 427DA pour un appartement de 50 m2 jusqu’à 50 855 DA pour un 100 mètres carrés.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.

E-commerce: De nouvelles possibilités pour l’économie algérienne (contribution)

  On aborde régulièrement l’e-commerce en Algérie, de la législation à développer pour protéger les consommateurs aux contraintes locales liées à cette activité, quel est l’impact des entreprises spécialisées dans ce domaine sur l’économie locale? Et quelles formations dispensent-elles à notre jeunesse?