Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

Algérie Télécom annonce le lancement de nouveaux services et de nouvelles offres pour contribuer à l’amélioration de l’expérience client et se mettre au diapason de la modernisation et la numérisation de ses services.

A l’occasion du mois sacré de Ramadan 2018, Algérie Télécom propose des réductions sur les appels téléphoniques vers plusieurs destinations.

L’offre concerne les clients résidentiels ayant un abonnement téléphonique. Algérie Télécom propose des réductions tarifaires sur les appels vers le fixe à 2.5 DA/ 30 sec vers 10 destinations internationales: Russie, Espagne, Canada, Suisse, Allemagne, Italie, Etats Unis , Grande Bretagne, Portugal et France, à 2 DA/ 30 sec vers la Tunisie à 3.5 DA/ 30 sec vers les lieux saints de l’islam. Algérie Télécom propose également des réductions sur les appels vers les mobiles nationaux à 2 DA/ 30 sec seulement.

A travers ces nouvelles promotions, valables tout au long du mois de Ramadan 2018, Algérie Télécom confirme sa volonté de répondre au mieux aux attentes de son aimable clientèle.

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati, a affirmé mardi à Annaba que l’Algérie adopte en matière de biodiversité "une stratégie et un plan de travail" à même de préserver ses ressources naturelles et de les exploiter rationnellement au service d’un développement économique et social durable.
Présidant la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la diversité biologique, la ministre a considéré que le pays veut par cette orientation "élever au plus haut niveau sa responsabilité pour réaliser les objectifs de la convention sur la biodiversité", notamment ceux concernant la préservation des ressources naturelles et la valorisation de la biodiversité pour une économie verte.
"Pour atteindre ces objectifs, il faut fixer des priorités et partager les responsabilités afin de relever les défis d’une exploitation rationnelle des ressources naturelles au service d’un développement durable équitable", a indiqué Mme Zerouati dans son allocution donnée au palais de la culture Mohamed Boudiaf à l’occasion des 25 ans d’efforts en faveur de la protection de la biodiversité.
Relevant que 44 % de la surface du pays compte environ 16.000 espèces végétales, la ministre a mis l’accent sur l’importance du soutien aux efforts de tous les partenaires y compris les initiatives de la société civile pour la protection et la préservation des écosystèmes.
Fatma-Zohra Zerouati a ensuite remis à des femmes rurales des arrêtés d’attribution de 25 ruches d’apiculture et a présidé la distribution des prix aux lauréats du concours de la meilleure photographie sur la biodiversité de la région d’Edough, avant d'inspecter une place publique aménagée sur le front de mer de la ville de Sidi Salem et lancer la première opération de tri sélectif des ordures ménagères à la cité Kalitoussa.
La ministre s’est également enquise des activités de sensibilisation de la Maison de l’environnement de la ville d’Annaba et inspecté, dans la commune de Seraïdi, le projet d’éclairage public par énergie solaire portant sur l’installation de 150 pilons le long de la route reliant Seraïdi à Annaba sur 15 km pour une enveloppe financière de 57 millions DA.
Dans la même commune, la ministre a suivi une étude sur la biodiversité de la région montagneuse de l’Edough, proposée pour être classée "aire protégée".

APS

Le soutien de l’Union européenne à la Tunisie dans les domaines de la sécurité, de la défense et du développement a été au centre, mardi, d’une rencontre entre le ministre de la Défense nationale, Abdelkrim Zbidi, et l’ambassadeur chef de la Délégation de l’Union européenne en Tunisie, Patrice Bergamini, au siège du département.
Le chef de la Délégation de l’UE a exprimé la détermination de l’UE à soutenir la Tunisie dans les domaines de la sécurité, de la défense et du développement, à œuvrer à lancer des projets intégrés dans les régions du sud au profit des jeunes, notamment à partir de Nefta (gouvernorat de Tozeur), et à contribuer à la mise en place d’un centre de formation professionnelle à Sidi Bouzid.
De son côté, Abdelkrim Zbidi a salué les efforts consentis par l’UE pour soutenir la Tunisie dans différents domaines, appelant les responsables de la Délégation de l’UE et les chefs de projets intégrés à coordonner avec les autorités locales et régionales et les composantes de la société civile pour en garantir l’efficacité.
Cité dans un communiqué du ministère de la Défense, Abdelkrim Zbidi a aussi souligné la nécessité d’accorder une importance majeure au développement durable dans les régions sahariennes, à l’instar du projet Rjim Maâtoug et le projet “Mohdeth” similaire à celui de Rjim Maatoug prévu dans la ville de Faouar, gouvernorat de Kebili.
Le ministre a, par ailleurs, souligné l’importance des centres de formation professionnelle pour l’encadrement des jeunes et leur fixation dans leurs régions, relevant que le ministère de la Défense contribue aux efforts de l’Etat dans ce domaine à travers 12 centres de formation professionnelle.

TAP

Le Maroc table sur un taux de couverture médicale de 90% à l’horizon 2021, contre un taux de 63% aujourd’hui, a annoncé mardi à Genève le ministre de la Santé, Anass Doukkali.
S’exprimant devant la 71ème Assemblée mondiale de la santé, M. Doukkali a souligné que le Royaume s’engage à mobiliser les ressources financières et humaines nécessaires à travers des solutions novatrices avec les divers partenaires nationaux et internationaux.

MAP

La coalition menée par l'Arabie saoudite a détruit deux bateaux houthis menaçant un tanker en mer Rouge, a fait savoir mercredi la chaîne de télévision Al Arabiya.
Parallèlement, l'agence de presse WAM des Émirats arabes unis (EAU) a déclaré que les forces de la coalition avaient détruit deux bateaux décrits comme étant déployés par le mouvement Houthi, aligné sur l'Iran, pour cibler un pétrolier, tandis que deux autres bateaux s'étaient déjà enfuis.
Aucun détail sur le pétrolier ou sur les éventuels dommages qu’il aurait subi n’a été communiqué.Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant d'une part les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ex-Président Ali Abdallah Saleh tué le 4 décembre dernier et de l'autre part les forces gouvernementales et les milices populaires soutenant le Président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi.
Les rebelles contrôlent le nord du pays et la capitale Sanaa où ils ont mis en place leurs propres organes de pouvoir. La coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Le conflit au Yémen a fait plus de 10.000 morts, dont environ la moitié de civils, selon l'Onu.

Sputnik

Une première unité de prise en charge des autistes au niveau national a été inaugurée mercredi soir à l’établissement de santé de proximité d’Oran, a-t-on appris des responsables de ce projet.
Cette unité de pédopsychiatrie situé à la polyclinique de Bir El Djir a pour mission le dépistage précoce de l’autisme, le diagnostic et la prise en charge des autistes et des enfants et adolescents soufrant de troubles psychiques et mentaux, a ajouté son médecin principal.
Cette structure relevant de l’établissement de santé de proximité de Seddikia dispose d’ateliers de stimulation à la communication sociale et au langage et d'amélioration du comportement de l’autiste et deux salles de consultation spécialisée et de jeux, a indiqué le professeur Sandra Mouffok.
Un staff médical pluridisciplinaire composé de psychiatres et de psychologues pour enfants et adolescents dirige cette unité, ainsi qu’un spécialiste en psychomotricité et un orthophoniste, selon la spécialiste Mouffok qui est chef de service des maladies psychiques et mentales des enfants et adolescents de l’hôpital psychiatrique de Sidi Chahmi (Oran).
La nouvelle unité visant à rapprocher le malade au traitement a été concrétisée en collaboration avec l’hôpital des maladies mentales et psychiques, la direction de la santé et de la population et l’établissement de santé de proximité de Seddikia, après une année de formation du personnel, pour réaliser trois objectifs que sont la consultation, le dépistage et la prise en charge des autistes.
Selon les statistiques, il a été relevé au premier trimestre de l’année en cours à Oran 267 cas d’autisme contre 597 en 2017 et 412 en 2016.
Par ailleurs, un projet de recherche sera déposé prochainement au niveau de la faculté de médecine d’Oran sur les facteurs environnementaux causant l’autisme, a fait savoir la spécialiste, notant que les facteurs génériques étaient auparavant à 90 pc de la cause de cette maladie mais sont actuellement de 48 pc et le restant est du aux facteurs environnementaux.

APS

Les travaux de réalisation de la station de dessalement d’eau de mer à Zarat (Gabès) démarreront vers la fin de 2018, et la station sera mise en service au début de 2021, a annoncé le PDG de la SONEDE (Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux), Mesbah Helali.
Il a rappelé, mardi 21 mai, au cours de la cérémonie de signature d’un accord d’exécution de l’accord de prêt de financement (82 millions d’euros), signé, le 29 novembre 2016, entre la Tunisie et la KFW (Banque allemande de développement), que le coût global du projet est estimé à 231,6 millions de dinars (96,5 millions d’euros), la participation de l’Etat tunisien s’élève à 14,5 millions d’euros.
La SONEDE, a-t-il souligné, a lancé, depuis une dizaine d’années, un projet pour améliorer la qualité de l’eau dans le sud tunisien. Ce projet consiste à réduire la salinité à un taux de 1,5 gramme par litre, contre plus de 2 g dans toutes les régions et localités où la population est supérieure à 4.000 habitants.
Ce projet comporte deux phases. La première phase qui comporte la réalisation de 10 petites stations de dessalement d’eau a été déjà réalisée moyennant un budget de 40 millions de dinars et les stations ont été mises en services, dont des stations dans les gouvernorats de Médenine, Kébili, Tozeur, Tataouine où une amélioration de l’eau a été constatée.
La deuxième phase de ce projet a été engagée, en 2017, et sera réalisée sur une période de 3 à 4 années. Il s’agit d’installer 6 stations de dessalement de l’eau dans le sud tunisien, notamment à Sidi Bouzid, Gafsa, Tozeur, Kébili et Médenine.
Pour sa part, le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Laadhari, a souligné que ce projet, qui sera exécuté par la SONEDE, couvrira les besoins en eau potable de 1,145 million d’habitants des gouvernorats de Gabès, Médenine et Tataouine, à l’horizon 2035. Il permettra également de faire face à la pénurie d’eau à travers le dessalement des eaux de mer et à atténuer la surexploitation des eaux souterraines, a-t-il avancé.
Et d’ajouter que les principales composantes du projet sont la mise en place d’une station de dessalement, d’une capacité de 50.000 m3/jour (laquelle capacité pourrait être augmentée à 100.000 m3/jour à l’horizon 2027), de 3 réservoirs de stockage des eaux d’une capacité totale de 15.000 m3 et d’une station de pompage des eaux dessalées…
Simone Cremer, chargée de projets dans le secteur eau à la KFW, a fait savoir que le coût des projets qui seront réalisés en coopération avec la SONEDE dans le domaine de l’eau potable s’élève à un milliard d’euros.
L’objectif, a-t-elle ajouté, est de faire face à la pénurie d’eau dans le sud tunisien, soulignant que la Tunisie figure en tête de liste des pays concernés par la pénurie d’eau vu qu’elle ne dispose que d’environ 450 mètres cubes/jour/par habitant, alors que 1.000 mètres cubes/jour/habitant est une quantité considérée comme étant une situation de pénurie.
L’accord a été paraphé par le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Ladhari, le directeur du bureau de la KFW à Tunis, Sven Neunsinger, et le PDG de la SONEDE, Mesbah Helali.

TAP

La compagnie aérienne British Airways lancera à l’automne une nouvelle liaison entre Londres-Heathrow et Marrakech, sa deuxième vers la ville marocaine après celle au départ de Gatwick.
A partir du 28 octobre 2018, la compagnie nationale britannique proposera quatre vols par semaine entre sa base à Londres-Heathrow et l’aéroport de Marrakech-Menara, opérés en Airbus A320 a priori monoclasse. Les départs du Terminal 5 sont programmés jeudi, vendredi, samedi et dimanche à des horaires variables entre 9h25 et 11h05 (arrivées entre 12h50 et 14h30), les vols retour quittant le Maroc entre 13h50 et 15h15 (arrivées entre 17h15 et 18h40).
British Airways, qui dessert Marrakech au départ de Gatwick depuis mars 2011 (8 rotations hebdomadaires actuellement), est en concurrence sur cet axe avec les low cost Air Arabia Maroc (à Gatwick depuis octobre dernier), easyJet (à Gatwick), Ryanair (à Luton et Stansted) et TUI Airways (à Gatwick).
Sean Doyle, directeur du réseau et des alliances de British Airways, a déclaré dans un communiqué : « Marrakech ajoute une autre destination passionnante à notre réseau de loisirs à Heathrow, et est un point de départ fantastique pour explorer le Maroc, du trek dans les montagnes de l’Atlas à la découverte des incroyables déserts et des plages et l’atmosphère des nombreuses médinas. Marrakech est l’une des principales destinations touristiques en Afrique du Nord, nous sommes donc ravis de le desservir depuis deux de nos aéroports de Londres ». Les tarifs A/R commencent à partir de 132 £ en Euro Traveler et 332 £ en Club Europe, et les clients peuvent choisir de réduire le coût des vols en utilisant le paiement partiel en points Avios.

Air journal

Le retrait des forces iraniennes présentes en Syrie n'est pas un motif de discussion, a déclaré mercredi le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, évoquant l'une des exigences formulées deux jours plus tôt par les Etats-Unis.
"La question du départ ou du maintien des forces iraniennes ou du Hezbollah en Syrie n'est pas négociable parce c'est l'affaire du gouvernement syrien (...) Cela relève de notre décision et de celle de nos amis", a estimé Fayçal Mekdad, dans un entretien accordé à l'agence russe Sputnik, cité par la chaîne de télévision Al Maïadine.
Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a promis lundi à l'Iran "les sanctions les plus dures de l'Histoire", faute d'une limitation de son programme balistique et de l'arrêt de ses ingérences dans les conflits régionaux.
Fayçal Mekdad a par ailleurs réaffirmé la détermination des autorités syriennes à reprendre l'intégralité du territoire national. "Après la fin de la menace terroriste directe qui pesait sur Damas, la voie est libre pour aller au Nord ou au Sud", a-t-il expliqué.

Reuters

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Média : Les réalisateurs étrangers à la rescousse de la production publicitaire en Algérie

Ce mois sacré de Ramadhan, qui fait monter la fièvre publicitaire et affoler les annonceurs, est devenu désormais le mois de surconsommation par excellence. Des dizaines de spots publicitaires défilent sans cesse à longueur de journée, tentant par tous les moyens de séduire le grand public.

Les défis de la logistique de distribution (contribution)

  La gestion de la chaîne logistique de distribution permet de mettre en œuvre l’ensemble des éléments contribuant à la distribution des produits. Le flux et les stocks, les retours, l’emballage, les équipements, les services de transport, de manutention, les systèmes d’informations…Ce concept relativement standard de la supplychain est en train d’évoluer. Son champ d’intervention s’élargit de plus en plus et...

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.