Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 23 Avril 2018

Tunisie : L’IVD demande à la Cour des comptes un audit sur la gestion financière de ses comptes pour l’exercice 2015

L’Instance ” Vérité et Dignité ” (IVD) a demandé mardi de la Cour des comptes un audit sur la gestion financière de ses comptes pour l’exercice 2015.
Cette initiative intervient à la suite de la programmation par le bureau de l’Assemblée des représentants du peuple d’une plénière fixée pour le 17 janvier 2017, aux fins d’examiner une demande déposée par un groupe de députés autour de la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur une suspicion de corruption administrative et financière au sein de l’Instance ” Vérité et Dignité “.
” La Cour des Comptes est la seule autorité habilitée à contrôler l’Instance ” Vérité et Dignité ” et les parties qui parlaient de suspicion de corruption au sein de l’IVD ne sont pas compétentes pour demander des comptes à l’Instance, a tenu à préciser Sihem Ben Sedrine à l’Agence TAP.
En vertu de l’article 64 de la loi organique relative à l’instauration de la justice transitionnelle et de son organisation, ” l’Instance désigne un commissaire aux comptes pour un mandat de deux ans non renouvelable, choisi parmi les experts comptables inscrits à l’ordre des experts comptables de la Tunisie “.
Selon Ben Sedrine, une demande officielle a été adressée à la Cour des comptes à cet effet.
” Cette initiative vise à consacrer le principe de transparence dans la gestion des comptes de l’Instance “, a-t-elle ajouté.
Reçue, aujourd’hui, par le commissaire général du gouvernement et du président de la Cour des comptes par intérim, Ben Sedrine a également dit avoir demandé l’intégration du dossier de l’IVD dans le calendrier annuel de cette juridiction administrative de contrôle des comptes publiques.
Cette demande, a-t-elle indiqué, a trouvé un écho des plus favorables auprès de ses interlocuteurs qui ont promis de prendre en considération cette demande. ”
D’après Sihem Ben Sedrine, la courte durée du mandat de l’IVD qui devrait arriver à expiration d’ici la fin de l’année 2018, a poussé les membres de l’Instance à déposer une demande d’audit de ses comptes, l’objectif étant de ” consacrer le principe de transparence et de prouver que l’Instance est une structure indépendante et respecte la loi “.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie-Téléphonie: Les abonnés 4G frôlent les 10 millions, la 3G recule

  Concernant les abonnés de la GSM, le rapport souligne une baisse de 28,52%.

Pourquoi le financement non conventionnel conditionné est un bon recours en Algérie (contribution)

  Les économistes Raouf  Boucekkine et Nour Meddahi ne partagent pas le point de vue des experts ayant prédit à l’Algérie une catastrophe inflationniste à cause du recours à la planche à billets. Mais ils défendent cependant l’idée selon laquelle la planche à billets est un instrument qui doit être manié avec prudence et responsabilité.

Le pétrole est actuellement au "juste prix", selon le P-DG de Sonatrach

  "Ceux qui disent que c'est la fin du pétrole sont loin de savoir la vérité et beaucoup de chemin reste à faire", selon le P-DG de Sonatrach.