Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 24 Juin 2017

Mauritanie:Remaniement ministériel partiel

La Présidence de la République a annoncé, dans un communiqué, un remaniement ministériel partiel.
Par décret et sur proposition du Premier ministre, sont nommés:
- Ministre de la Foncttion publique, du Travail et de la Modernisation de l'Administration: Koumba Ba;
- Ministre de l'Equipement et des Transports:Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna;
- ministre de la jeunesse et des sports: Mohamed ould jebril;
- ministre des Affaires Sociales, de l'Enfance et de la famille: Meymouna Mint Taghi.

AMI


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP résiste aux coupures d’Internet et attend un Macron algérien

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Vidéos

Maghreb Mobile Expo, un salon algérien dédié aux Smartphones- Saïd Benmesbah

A ne pas manquer

Prev Next

Bac 2017 : Tebboune annonce l’organisation d’une session spéciale pour les candidats retardataires

Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune a annoncé ce vendredi soir à Alger l'organisation d'une session spéciale du Bac pour les candidats ayant été exclus  pour cause de retard.

Les cours du pétrole tentent de se ressaisir après une dure semaine

Les cours du pétrole ont terminé une semaine « difficile » en légère hausse. Le marché tente de se reprendre et trouver un plancher.

Tunisie: La HAICA décide de retirer la licence d'exploitation à deux radios privées

Selon la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle, Radio Chaâmbi et Syfax FM n’ont pas respecté la loi en vigueur  ainsi que les dispositions des cahiers des charges.