Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

Tunisie : La STEG publie ses nouveaux tarifs de l’électricité et du gaz

La Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG) a publié, mardi, ses nouveaux tarifs de l’électricité et du gaz, entrés en application à partir du premier janvier courant, suite à la décision inscrite dans le budget de l’Etat pour l’année 2017, d’augmenter de 5% la tarification de l’électricité et de 7%, celle du gaz.
Cette révision, qui rapporterait au budget de l’Etat une enveloppe de 175 millions de dinars, touchera essentiellement les consommateurs (les ménages et les petits métiers) de la basse tension (électricité) et basse pression (gaz), a affirmé la directrice de la communication de la STEG, Amel Thabti, dans une déclaration à l’agence TAP.
Et de préciser “pour la catégorie qui consomme entre 1 et 200 kilowatts/heure/mois d’électricité, le prix du kilowatt-heure sera de 162 millimes. Celle qui consomme entre 201 et 300 kilowatts/heure/mois, le prix du kilowatt-heure, est fixé à 198 millimes.
Pour la catégorie dont la consommation est comprise entre 301 et 500 kilowatts/heure/mois, la tarification retenue est de 285 millimes pour les ménages et de 260 pour les autres types de consommateurs ” En ce qui concerne la catégorie, dont la consommation mensuelle dépasse les 500 kilowatts/heure, le prix du kilowatt-heure est fixé à 350 millimes pour les ménages et à 295 millimes pour les autres catégories de consommateurs, a encore fait savoir, la responsable de la STEG.
Elle a, par ailleurs, affirmé que ” les consommateurs-ménages à basse tension, appartenant au pallier économique de la nouvelle révision, seront exemptés de cette décision et conserveront les anciens tarifs. Cette exemption concerne aussi les ménages qui consomment entre 1 et 50 kilowatts/heure/mois, pour qui la tarification adoptée se situe dans la limite de 75 millimes le kilowatt/heure, et également les ménages consommant entre 1 et 100, pour qui le prix du kilowatt/heure est fixé à 108 millimes “.
S’agissant du gaz, Thabti a précisé que les ménages dont la moyenne de consommation mensuelle varie entre 1 et 30 m3, le prix du mètre cube est fixé à 231 millimes. Les ménages consommant mensuellement entre 1 et 60 m3, le prix du mètre cube s’élèvera à 290 millimes.
La catégorie dont la consommation mensuelle varie entre 1 et 150 m3 , le prix du mètre cube sera de 375 millimes. Un prix de 439 millimes/m3 sera appliqué à la catégorie consommant mensuellement plus de 151 m3 de gaz.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Les travaux de réhabilitation de la raffinerie pétrolière de Sidi R'cine (Alger) "avancent bien" (ministre)

Les travaux de réhabilitation et d'extension de la raffinerie pétrolière de Sidi R'cine (Sud-est Alger), confiés fin 2016 à une société chinoise, "avancent bien" grâce à la prise en charge, par la Sonatrach, des différentes contraintes notamment celles liées au manque d'effectif.

Algérie - Un sit-in et un avertissement: "si le journal La Tribune ferme aujourd'hui, d'autres suivront..."

Ils étaient peu nombreux à venir au sit-in pour la sauvegarde du journal La Tribune. Mais ceux qui sont venus ont averti que la disparition du journal serait un sinistre présage pour la presse algérienne.

Le roi Salman d’Arabie a dépensé plus de 100 millions de dollars pour ses vacances d'été au Maroc

  Les vacances du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud au Maroc sont une bénédiction pour l’économie locale. Selon The Independent le souverain saoudien aurait dépensé l’équivalent de 100 millions de dollars pour ses vacances d’été annuelles au Maroc.