Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 24 Mars 2017

Algérie:Placement de plus de 24.500 demandeurs d'emploi en 2016 à Oran (ANEM)

Le secteur de l’emploi a réalisé des résultats "très positifs" en 2016 dans la capitale de l’ouest, traduits par le placement de plus de 24.500 demandeurs d’emploi dans des postes de travail, a déclaré le directeur de wilaya d’Oran de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM).
M. kahloul Daoud, qui occupe aussi le poste de directeur régional de l’ANEM a indiqué, lors d’un point de presse à Oran consacré au bilan de l’exercice 2016, que ces résultats sont positifs sur tous les plans, surtout le placement de 24.142 demandeurs d’emploi.
Ainsi, 21.664 demandeurs d’emploi ont été placés suivant le système classique, 1.229 en Contrats de travail aidé (CTA) et 1.249 dans le cadre du Dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP).
Plus de 80.000 demandes d’emploi ont été enregistrées au niveau des agences locales de la wilaya d’Oran, alors que les entreprises économiques et organismes employeurs ont présenté 27.500 offres d’emploi, a-t-il ajouté.
Ce responsable a fait remarquer que les résultats obtenus ont dépassé les objectifs assignés par la tutelle atteignant un taux de 154 pour cent, souhaitant plus cette année eu égard au développement que connait la capitale de l’ouest en termes de projets en cours de réalisation.
L’accent sera axé cette année sur l’intensification des opérations de placement et d’insertion, en plus de la sensibilisation et de l’accompagnement des demandeurs d’emploi dans leur parcours de recherche d’un emploi suivant la nouvelle conception de l’ANEM basée sur l’encouragement des jeunes à la formation pour décrocher un emploi.
Dans le cadre de l’amélioration du service public, la même source a évoqué la mise en service d’un site électronique pour permettre aux demandeurs d’emploi et aux employeurs d’inscrire leurs demandes.
Lancé en décembre dernier dans quatre wilayas pilotes que sont Boumerdès, Sidi Bel-Abbès, Béjaia et Annaba, ce service sera généralisé à toutes les wilayas du pays à partir du 2 janvier en cours, a-t-il annoncé.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - La Direction de la Sûreté nationale tire la sonnette d'alarme sur l'ampleur de la contrefaçon locale

Cafés, pâtes alimentaires, margarine, eau d'oranger, miel, sucre vanillé, tabacs, détergents, produits cosmétiques, shampoings et parfums sont parmi les produits fabriqués localement victimes de contrefaçon locale, ont relevé des représentants de la DGSN lors de la seconde journée du séminaire sur la contrefaçon.

Opep : la réunion du comité de surveillance se tiendra dans un contexte pétrolier délicat

Lors de sa dernière réunion à Vienne, en janvier dernier, le comité de surveillance redoutait le non-respect des quotas de production fixés ; aujourd’hui, c’est surtout l’augmentation des stocks mondiaux d’or noir, principalement sous l’effet de l’augmentation de la production américaine, qui l’inquiète.

L’Observatoire tunisien de l’eau met en garde contre l’aggravation du stress hydrique en 2017

Entre 2016 et 2017, les ressources en eau dans les barrages tunisiens sont tombées de 1,426 milliard de m3 à quelque 700 millions de m3 seulement, selon des chiffres rendus publics par le ministre tunisien de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques, le 7 mars dernier devant l’Assemblée des Représentants du Peuple.