Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Février 2017

Tunisie:Le PPDU qualifie de ” supercheries” les résultats de l’enquête sur le niveau de vie des Tunisiens

Le Parti des Patriotes démocrates unifié (PPDU) a critiqué les résultats de l’enquête de l’Institut national de la statistique (INS) sur les dépenses et le niveau de vie des Tunisiens en 2015.
Le parti considère, dans une déclaration publiée mardi soir, que ces résultats contredisent l’ensemble des statistiques nationales qui font état d’une baisse du rythme de croissance, de l’augmentation des taux de chômage et de l’inflation ainsi que de la dévaluation du dinar.
Autant de facteurs qui, selon le PPDU, contribuent à la détérioration du pouvoir d’achat des Tunisiens, en particulier les classes moyenne et pauvre.
Il s’agit, selon le PPDU de “supercheries” qui portent atteinte au principe de neutralité de l’administration et à la crédibilité de l’INS.
Le parti met, en garde, dans sa déclaration, contre le retour aux “pratiques anciennes consistant à manipuler les donnés statistiques pour camoufler l’échec des politiques économiques et sociales”.
Il appelle les forces progressistes et les organisations de la société civile ainsi que les chercheurs et les académiciens à la nécessité de contrer pareilles pratiques et à militer en faveur de l’instauration d’un système statistique neutre et transparent basé sur des normes scientifiques, loin de toute forme d’instrumentalisation.
L’INS avait présenté au cours d’une conférence de presse, le 30 décembre 2016, les résultats d’une enquête nationale sur les dépenses et le niveau de vie des familles tunisiennes au cours de 2015.
L’enquête évoque, notamment, une baisse de 5 points du taux de pauvreté enregistrée entre 2010 et 2015.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

Vidéos

CPP : Alger, sous stress étudiant, a-t-elle déjà voté Macron ?

Vidéos

Ali Hamani, président de l’APAB: "Les prix des boissons augmenteront en 2017"

A ne pas manquer

Prev Next

Colère à la faculté des sciences politiques "Alger 3" : les enseignants décident une grève de 3 jours

Victimes jeudi dernier d'une attaque violente menée par des étudiants présumés, les enseignants de la faculté des sciences politiques de l'université "Alger 3" qui mettent en cause le recteur ont décidé d'un mouvement de grève de trois jours à partir du lundi 20 février 2017.

Air Algérie se "porte mal sur le plan financier ... tout doit être visible" - Boudjemaa Talai

La gestion d'Air Algérie, qui fait face à des problèmes d'organisation, doit être "transparente", a déclaré dimanche à Alger le ministre des Travaux publics et des transports, Boudjemaa Talai, soulignant que l'entreprise "se porte mal" sur le plan financier.

Visite d’Angela Merkel à Alger : La coopération économique aurait été bien meilleure sans la règle du 51/49% (Opinion)

   Mme Angela Merkel sera en visite demain à Alger. Les aspects sécuritaires - notamment la question des clandestins en Allemagne - seront au menu. Mais quid de la relation économique? Le Pr Mebtoul fait un tour d'horizon et explique la règle du 51/49% appliqués aux IDE est dissuasive pour les PME qui "colonne vertébrale de l’économie allemande".