Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Janvier 2017

Algérie:Le décret exécutif définissant les dispositions particulières applicables au SG de la commune publié au JO

Le décret exécutif n° 16-320 du 13 décembre 2016 portant dispositions particulières applicables au Secrétaire Général de la commune a été publié au Journal Officiel.
Dans le chapitre dédié aux droits et obligations, il est précisé que "la commune est tenue, dans le cadre de la législation en vigueur, de protéger le SG de la commune contre tous pressions, menaces, outrages, injures, diffamations ou attaques de quelques nature que ce soit, dont il peut faire l'objet, contre sa personne, sa famille ou ses biens, dans ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions ou du fait de son statut".
Dans l'article 5 du même chapitre, il est mentionné que "lorsqu'un SG de commune est poursuivi par un tiers pour faute de service, la commune doit le couvrir des condamnations civiles prononcées à son encontre, dans la mesure où une faute personnelle détachable de l'exercice de ses fonctions ne lui est pas imputable".
L'article 6 note que "le wali doit être informé par le président de l'APC sur tous les actes pris à l'encontre du SG de la commune et notamment ceux qui concernent : l'annulation de la délégation de signature du président de l'APC, les sanctions disciplinaires de quatrième degré, la suspension de salaire en raison des sanctions disciplinaires ou des poursuites judiciaires ne permettant pas son maintien en fonction".
Dans le registre des obligations, le SG "est tenu d'informer le wali territorialement compétent, par le biais du président de l'APC, de toutes ses activités au sein d'un parti politique ou d'une association".
Au chapitre des missions, le décret indique que "le SG de la commune est chargé, sous l'autorité du président de l'APC d'assurer la préparation des réunions de l'APC, d'assurer le suivi de l'exécution des délibérations de l'APC, d'animer et de coordonner le fonctionnement des services administratifs et techniques de la commune".
Concernant l'évaluation, le décret exécutif note que "le SG de la commune est soumis à une évaluation périodique par le président de l'APC qui transmet le rapport d'évaluation au wali", précisant que "les critères et les modalités d'évaluation sont fixés par arrêté du ministre chargé, des collectivités territoriales".
Le texte indique que "la fonction de SG de la commune est une fonction supérieure de l'Etat, dans les communes comportant une population supérieure à 100.000 habitants, un poste supérieur dans les communes dont la population est égale ou inférieure à 100.000 habitants".
Les SG des communes comportant une population de plus de 100.000 habitants, les SG des communes chefs-lieux de wilaya et, les SG des communes de la wilaya d'Alger, sont nommés par décret, sur proposition du ministre chargé des collectivités territoriales".
Il est précisé que les SG des communes dont la population est égale ou inférieure à 100.000 habitants, sont nommés par arrêté du wali territorialement compétent, sur proposition du président de l'APC".

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Vers la naissance d’une industrie automobile sur les décombres des importations

Après Renault, c’est Hyundai et Volkswagen qui se sont lancés dans la construction d’usine de montage automobile en Algérie ; en attendant un probable accord avec Peugeot. La négociation de parts de marché contre des investissements qui était au principe de la création du statut de concessionnaire automobile dès le début des années 90 semble se concrétiser sous nos yeux et...

Mahmoud Ben Romdhane appelle au compromis pour aider la Tunisie à sortir de la crise

“Il faut un compromis historique basé sur la souveraineté nationale, la productivité, l’efficience et la compétitivité pour aider la Tunisie à sortir de la crise actuelle”, a déclaré, samedi, l’économiste et ex-ministre Mahmoud Ben Romdhane .

Algérie - L’usine Sanofi de Sidi Abdallah entrera en production en 2018 (responsable)

Avec un investissement de 10,6 milliards de dinars, soit près de 85 millions d’euros, l’usine Sanofi de Sidi Abdallah dans la daïra de Zeralda à l’ouest d’Alger enregistre un taux d’avancement des gros œuvres à 90%.