Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 23 Avril 2018

L’Allemagne a expulsé 80.000 migrants en 2016

Après avoir fait preuve d’une grande hospitalité en hébergeant près d’un million de réfugiés en 2015, l’Allemagne s’est précipitée pour fermer ses portes.
En 2016, le nombre de demandeurs d’asile a considérablement chuté, et Berlin a même entamé une politique de rapatriement. Est-ce à dire, Mme Merkel, que la devise « Nous allons y arriver » ne marche plus? Quoi qu'il en soit, l'Allemagne demeure la destination privilégiée de milliers de réfugiés et d'immigrants qui débarquent en masse en Europe depuis le début de 2015.
Cependant, en 2016, l'afflux de migrants vers l'Allemagne a considérablement baissé par rapport à l'année précédente (890 000 migrants). Le nombre de demandeurs d'asile arrivant en Allemagne a diminué pour atteindre 280 000 personnes, a déclaré le ministre allemand des Affaires intérieures Thomas de Maizière en présentant les statistiques officielles. En outre, les autorités allemandes ont expulsé du pays environ 80 000 réfugiés en 2016, a-t-il poursuivi. Selon lui, 55 000 d'entre eux ont quitté le pays volontairement, les 25 000 autres ont été expulsés.
Outre une politique de rapatriement, l'Allemagne envisage créer des centres de déportation spéciaux visant à durcir la législation migratoire en tenant compte de la situation sociale instable qui règne dans le pays.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie-Téléphonie: Les abonnés 4G frôlent les 10 millions, la 3G recule

  Concernant les abonnés de la GSM, le rapport souligne une baisse de 28,52%.

Pourquoi le financement non conventionnel conditionné est un bon recours en Algérie (contribution)

  Les économistes Raouf  Boucekkine et Nour Meddahi ne partagent pas le point de vue des experts ayant prédit à l’Algérie une catastrophe inflationniste à cause du recours à la planche à billets. Mais ils défendent cependant l’idée selon laquelle la planche à billets est un instrument qui doit être manié avec prudence et responsabilité.

Le pétrole est actuellement au "juste prix", selon le P-DG de Sonatrach

  "Ceux qui disent que c'est la fin du pétrole sont loin de savoir la vérité et beaucoup de chemin reste à faire", selon le P-DG de Sonatrach.