Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 11 Décembre 2017

Tunisie:Les industriels du lait et dérivés menacent d’arrêter leurs activités

La Chambre syndicale nationale des industriels du lait et dérivés a menacé mercredi, d’arrêter la collecte et la production du lait et ses dérivés, si le ministère de l’industrie et du commerce continue d’ici la fin du mois de janvier, à faillir à ses engagement .
La chambre relevant de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) a dénoncé, dans un communiqué publié, ” la nonchalance de la tutelle” et le non respect des promesses faites par le ministre de l’industrie et du commerce, lors de la réunion tenue le 15 décembre.
Le ministre avait promis d’annuler les taxes et d’accorder aux industriels les subventions nécessaires, avant la fin de 2016, afin de les dédommager des pertes découlant de la hausse des couts de production (énergie, salaires…), a précisé à l’agence TAP, le président de la chambre Habib Jdidi.
La dévaluation du dinar tunisien a provoqué une hausse des coûts de l’importation des produits de conditionnement et d’emballage, causant ainsi une perte de 130 millimes /litre. Il a ajouté que les pertes du secteur varient entre 2 et 10 millions de dinars, sachant que la production du lait a atteint en 2016, près de 600 millions litres.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

L'échéance 2019 ne nous détournera pas de la construction de la citoyenneté en Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Le marché de la téléphonie n’a pas été affecté par le contingentement des importations-Said Benmesbah (audio-vidéo)

Les représentants des marques de téléphonie mobile Algérie se sont très vite adaptés au nouveau contexte du marché qui impose le régime des quotas à l’importation, en s'orientant vers l'assemblage local.

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh (audio-vidéo)

Actuellement, les transactions de la finance islamique ne sont rentables ni pour les banques ni pour les citoyens, estime Hachemi Siagh, expert en finance internationale.

Kamal Kheffache (économiste):"L’Algérie manque de réactivité pour s’adapter aux exigences de la mondialisation"

Dans cette interview, l’économiste Kamal Kheffache considère que l’Algérie ne s’est pas adaptée aux exigences de la mondialisation » et que, en se fermant, elle ralentit « le développement économique ».