Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Janvier 2017

Libye:Le maréchal Khalifa Haftar visite le porte-avions russe Amiral Kouznetsov

Le commandant de l'Armée nationale libyenne, le maréchal Khalifa Belqasim Haftar, a visité le porte-avions russe Amiral Kouznetsov pour discuter de la lutte contre le terrorisme dans la région.
« Le 11 janvier 2017, le commandant de l'Armée nationale libyenne, le maréchal Khalifa Belqasim Haftar, est monté à bord du porte-avions russe Amiral Kuznetsov, qui regagne son port d'attache en Russie accompagné par son groupe aéronaval », a déclaré le ministère russe de la Défense dans un communiqué.
Après une brève excursion sur le navire, le maréchal Khalifa Haftar a participé à une visioconférence avec le ministre russe de la Défense Sergei Choïgou pour discuter des questions urgentes relatives à la lutte contre les groupes terroristes internationaux au Moyen-Orient.
Conformément à la décision du président russe Vladimir Poutine, le ministère de la Défense du pays a procédé le 6 janvier à la réduction du groupe des forces armées russes déployé en Syrie. Le porte-avions Amiral Kouznetsov, le croiseur nucléaire lance-missiles Pierre le Grand et les bâtiments qui les accompagnent ont quitté les premiers la zone du conflit.
Le groupe aéronaval russe a rejoint la Méditerranée le 15 octobre 2016. Posté au large de la Syrie, l'objectif principal du groupe était d'assurer la défense antiaérienne des Forces aérospatiales russes et de soutenir les troupes gouvernementales syriennes dans leurs combats contre les extrémistes.

Sputnik


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Vers la naissance d’une industrie automobile sur les décombres des importations

Après Renault, c’est Hyundai et Volkswagen qui se sont lancés dans la construction d’usine de montage automobile en Algérie ; en attendant un probable accord avec Peugeot. La négociation de parts de marché contre des investissements qui était au principe de la création du statut de concessionnaire automobile dès le début des années 90 semble se concrétiser sous nos yeux et...

Mahmoud Ben Romdhane appelle au compromis pour aider la Tunisie à sortir de la crise

“Il faut un compromis historique basé sur la souveraineté nationale, la productivité, l’efficience et la compétitivité pour aider la Tunisie à sortir de la crise actuelle”, a déclaré, samedi, l’économiste et ex-ministre Mahmoud Ben Romdhane .

Algérie - L’usine Sanofi de Sidi Abdallah entrera en production en 2018 (responsable)

Avec un investissement de 10,6 milliards de dinars, soit près de 85 millions d’euros, l’usine Sanofi de Sidi Abdallah dans la daïra de Zeralda à l’ouest d’Alger enregistre un taux d’avancement des gros œuvres à 90%.