Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Janvier 2017

Algérie-Mines antipersonnel: fin de l'opération de déminage dans 3 Régions militaires

L'opération de déminage et de destruction des mines antipersonnel héritées de l'ère coloniale a été officiellement clôturée au niveau de 3 Régions militaires( 2e, 3e et 5e), a indiqué la revue El Djeich dans son dernier numéro.
Celle de la 5e Région militaire, qui a pris fin le 30 décembre 2016, a permis de remettre 3 440 hectares, aux autorités civiles locales de 47 communes.
Au niveau de la 2e Région militaire, dont l'opération avait été achevée le 03 juillet 2016, elle s'est soldée par la remise de 5 066 hectares remis aux autorités civiles locales de 20 communes.
Dans la 3e Région militaire, où l'opération a pris fin le 16 février 2001, ce sont 3 911 hectares qui ont été remis aux autorités civiles locales de 5 communes.
Ainsi le nombre de mines extraites et détruites depuis 1963 à nos jours s’élève à 8 852 096.
Les efforts consentis par l'ANP sur ce terrain s'inscrivent dans le cadre du suivi des opérations de déminage des lignes minées "Challe" et "Maurice", entamées depuis novembre 2004.
Il convient de souligner à ce propos que l'Algérie s'est engagée dans le processus d'Ottawa depuis 1997.
Le coup d'envoi des opérations de destruction a été donné par le Président de la République, le 24 novembre 2004, en présence du corps diplomatique accrédité à Alger, des attachés de défense accrédités à Alger, des représentants gestionnaires de la Convention d'Ottawa, des parlementaires, des ministres, des représentants d'ONG, des membres du Comité interministériel ad hoc et des représentants de la presse.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Vers la naissance d’une industrie automobile sur les décombres des importations

Après Renault, c’est Hyundai et Volkswagen qui se sont lancés dans la construction d’usine de montage automobile en Algérie ; en attendant un probable accord avec Peugeot. La négociation de parts de marché contre des investissements qui était au principe de la création du statut de concessionnaire automobile dès le début des années 90 semble se concrétiser sous nos yeux et...

Mahmoud Ben Romdhane appelle au compromis pour aider la Tunisie à sortir de la crise

“Il faut un compromis historique basé sur la souveraineté nationale, la productivité, l’efficience et la compétitivité pour aider la Tunisie à sortir de la crise actuelle”, a déclaré, samedi, l’économiste et ex-ministre Mahmoud Ben Romdhane .

Algérie - L’usine Sanofi de Sidi Abdallah entrera en production en 2018 (responsable)

Avec un investissement de 10,6 milliards de dinars, soit près de 85 millions d’euros, l’usine Sanofi de Sidi Abdallah dans la daïra de Zeralda à l’ouest d’Alger enregistre un taux d’avancement des gros œuvres à 90%.