Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Janvier 2017

Algérie:Une centaine de micro-entreprises créées dans le cadre de l'ANSEJ exportent leurs produits

Une centaine de micro-entreprises créées à travers le pays dans le cadre de l’Agence nationale de soutien de l’emploi de jeunes ANSEJ exportent leurs produits à l’étranger, a-t-on appris, mercredi à Relizane, du conseiller du directeur général de ce dispositif d’emploi.
En marge de l’installation de la section de wilaya de la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs de Relizane, Slimane Boulegrinat a indiqué que ces entreprises de jeunes exportent des produits fabriqués localement vers des pays voisins, d'Asie et d'Amérique dont la Côte d’ivoire, le Sénégal, le Maroc, le Qatar, la Chine et le Canada.
Il a souligné que l’ANSEJ œuvre actuellement à lancer de nouveaux services via son site électroniques à travers des applications modernes facilitant aux jeunes de formuler leurs demandes et suivre leurs dossiers sur internet sans se déplacer vers les agences.
Le président de la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs, Kheireddine Hamel a souligné, pour sa part, que le bureau de wilaya de Relizane est le premier du genre à l’Ouest algérien et le quatrième au niveau national depuis l’agrément de cette fédération le 17 décembre dernier, et ce après l’installation des bureaux d'Annaba, d'El Tarf et de Guelma.
M. Hamel a indiqué que le programme de cette fédération prévoit de doter les 48 wilayas du pays de bureaux similaires avant fin février prochain, signalant l’adhésion de 2.200 micro-entreprises du pays à cette fédération en un mois seulement.
Il a ajouté que la fédération oeuvrera à résoudre les problèmes rencontrés par des jeunes bénéficiaires de micro-entreprises au titre de l’ANSEJ et de la CNAC, prévoyant l’adhésion prévue de quelque 250.000 micro-entreprises cette année.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Vers la naissance d’une industrie automobile sur les décombres des importations

Après Renault, c’est Hyundai et Volkswagen qui se sont lancés dans la construction d’usine de montage automobile en Algérie ; en attendant un probable accord avec Peugeot. La négociation de parts de marché contre des investissements qui était au principe de la création du statut de concessionnaire automobile dès le début des années 90 semble se concrétiser sous nos yeux et...

Mahmoud Ben Romdhane appelle au compromis pour aider la Tunisie à sortir de la crise

“Il faut un compromis historique basé sur la souveraineté nationale, la productivité, l’efficience et la compétitivité pour aider la Tunisie à sortir de la crise actuelle”, a déclaré, samedi, l’économiste et ex-ministre Mahmoud Ben Romdhane .

Algérie - L’usine Sanofi de Sidi Abdallah entrera en production en 2018 (responsable)

Avec un investissement de 10,6 milliards de dinars, soit près de 85 millions d’euros, l’usine Sanofi de Sidi Abdallah dans la daïra de Zeralda à l’ouest d’Alger enregistre un taux d’avancement des gros œuvres à 90%.