Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 23 Janvier 2018

Algérie-Education nationale:Les sites web de l'ONEC ouverts du 15 janvier au 15 février 2017

L'Office national des examens et concours (ONEC) a annoncé l'ouverture de ses sites web du 15 janvier au 15 février 2017 pour permettre aux candidats aux examens scolaires de confirmer leur inscription et de vérifier l'exactitude de leurs informations, selon un communiqué publié mercredi sur le site internet du ministère de l'Education nationale.
"Dans le cadre des préparatifs des examens scolaires session 2017, les sites web de l'Office national des examens et concours (http://bac.onec.dz, http//cinq.onec.dz, http://bem.onec.dz) seront ouverts du 15 janvier au 15 février 2017 pour permettre aux candidats de vérifier l'exactitude de toutes les informations relatives à l'inscription à ces examens", a précisé le communiqué.
Dans le cas d'une éventuelle erreur, le candidat est tenu d'adresser une lettre, via le chef de l'établissement, à l'annexe de l'ONEC à laquelle est rattachée la direction de l'éducation, expliquant la nature de l'erreur, et ce, avant le 26 février 2017, a ajouté le communiqué.
"Passé ce délai, l'ONEC déclinera toute responsabilité quant aux éventuelles erreurs", a insisté la même source.
Les candidats concernés par les examens seront tenus informés de ces mesures par le biais des chefs d'établissement (enseignement primaire, moyen et secondaire).
Pour ce qui est des candidats libres au BEM et au Bac (session 2017), l'ONEC informe l'ensemble des candidats de l'ouverture de deux (02) sites web.
Le premier concerne le baccalauréat http://bac.onec .dz, et le second le BEM http://bem.onec.dz , et ce du 15 janvier au 15 février 2017 en vue de permettre aux candidats de vérifier d'éventuelles erreurs dans les renseignements les concernant.
Les erreurs peuvent se produire dans le nom & prénom, date & lieu de naissance, la filière pour le baccalauréat, la 3ème langue pour le baccalauréat et la langue amazighe.
Le communiqué ajoute que si une erreur est constatée par le candidat, celui-ci est tenu d'adresser un courrier via la Direction de l'éducation à l'annexe de l'ONEC de sa wilaya précisant les rectifications qui s'imposent, et ce, avant le 26 février 2017.
Passé ce délai, le candidat assume l'entière responsabilité de toute erreur non rectifiée, insiste le communiqué.
Pour finir, l'ONEC rappelle à l'adresse des candidats libres que les épreuves de l'éducation sportive et physique se dérouleront du 16 mars au 1 avril 2017.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Bonjour,
    Dans le malheureux cas ou on perd le mot de passe et l identifiant, serait_il possible de les récupérer afin de finaliser l'enregistrement .
    Merci d'avance

    Rapporter Belbezza lundi 16 janvier 2017 22:25
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

La reprise des privatisations a provoqué un conflit à la tète de l’Etat est ce que vous pensez que :

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie-LPA: De nouvelles mesures incitatives garanties aux promoteurs immobiliers

  Le ministre a instruit, par la même occasion, les commissions des wilayas de remplacer les promoteurs immobiliers se trouvant en difficulté de réalisation ou dont les chantiers se trouvent à l'arrêt.

La politique économique algérienne sera présentée par Messahel à Davos

Pour l’Algérie, il s’agit d’une visite «business» car la recherche de financements extérieurs est toujours d’actualité ainsi que le projet d’adhésion à l’OMC.

82% de la richesse mondiale détenus par 1% de la population (rapport Oxfam)

Pour les pays en développement, l'évasion fiscale entraîne chaque année un manque à gagner estimé à 100 milliards de dollars.