Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 25 Avril 2017

Tunisie:Lancement de la carte intelligente et de l’identifiant social unique fin 2017 (ministre)

Le ministre des Affaires sociales Mohamed Trabelsi a annoncé, jeudi, que la carte électronique intelligente et l’identifiant social unique seront lancés fin 2017 “dès que les obstacles administratifs actuels seront aplanis”.
Répondant aux questions des parlementaires lors d’une audition par la commission de la santé et des affaires sociales, le ministre a expliqué que le blocage persistant depuis 2014 est dû à un recours déposé devant le Tribunal administratif et la commission des marchés publics par l’une des sociétés participantes à l’appel d’offre, qui en conteste les résultats.
Suite au jugement favorable au ministère des Affaires sociales, la société en question a décidé de porter plainte auprès de la commission supérieure de contrôle et d’audit des marchés publics qui examine actuellement le dossier, a fait savoir Trabelsi.
Le ministre a mentionné par ailleurs que la société ayant remporté le marché a porté plainte en raison du blocage du projet et pour les charges supplémentaires à supporter en raison de la hausse des prix (coûts différents de ceux proposés lors de l’appel d’offre de 2014).
Malgré ces problèmes et le coût financier supplémentaire, le ministre des Affaires sociales place son espoir sur ce projet qui va permettre d’appliquer les principes de la bonne gouvernance dans les programmes sociaux et d’améliorer les prestations proposées aux citoyens, a-t-il insisté.
Trabelsi a en outre précisé que le coût du marché portant sur l’élaboration des cartes électroniques intelligentes est estimé à 40 millions de dinars.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’alerte de Brahim Hasnaoui : La moitié des entreprises privées algériennes du BTP en péril

Sondage

L’Algérie occupe une flatteuse 38e place dans un classement onusien jugé sérieux sur le bonheur dans le monde. Comment expliquez-vous un tel rang :

Vidéos

Reda Amrani "L’Algérie doit aider Cevital à sauver le complexe de Piombino"

A ne pas manquer

Prev Next

"L’Algérie est un pays d'opportunités bridé par un environnement des affaires défavorable" - Ali Harbi (AHC Consulting)

    Ali Harbi, manager du cabinet AHC Consulting, membre de CARE (centre de réflexion et d’action autour de l’entreprise) et de Hawkama El Djazair considère qu’on fait une erreur stratégique en focalisant sur le nombre de créations des PME au lieu de se pencher sur leur viabilité. «Nous pourrons avoir moins de créations, mais des entreprises plus viables » dit-il. L’appui à...

INSAG Alger - Les entrepreneurs avertis: la révolution digitale est "incontournable", elle n'attendra personne

La révolution digitale est en marche accélérée, elle n'attend personne. Elle n'est plus un "choix" pour les entrepreneurs qui doivent impérativement l'intégrer et s'y adapter s'ils veulent la survie de leurs entreprises. C'est le message des experts aux entrepreneurs lors d'un séminaire de l'INSAG-Alger.

"L’Etat doit libérer le foncier pour la construction de nouveaux logements" - Brahim Hasnaoui (Audio-Vidéo)

    L’Etat algérien doit libérer le foncier et favoriser les entreprises privées algériennes spécialisées dans le BTP afin de répondre plus efficacement à la demande sur le logement, a indiqué sur Radio M, ce lundi, Brahim Hasnaoui, président-directeur général du Groupe des sociétés Hasnaoui.