Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Octobre 2017

Maroc:Environ 500 migrants pénètrent dans l'enclave de Ceuta

Environ 500 migrants venus d'Afrique sub-saharienne ont pénétré vendredi dans l'enclave espagnole de Ceuta, au Maroc, en franchissant une clôture de six mètres de haut.
Des dizaines d'entre eux se sont répandus dans les rues de la ville en criant "Liberté", montrent des images de chaînes de télévision locales.
La Croix-Rouge dit avoir recueilli 400 migrants à son centre de Ceuta, certains blessés lors du franchissement de la clôture.
Début janvier, un millier de migrants avaient tenté d'entrer à Ceuta mais la plupart d'entre eux avaient été repoussés.
L'Espagne est régulièrement critiquée pour renvoyer immédiatement au Maroc les migrants qui entrent sur son sol lors de tels incidents, une procédure qui prive les personnes concernées de la possibilité de déposer une demande d'asile.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Le point de l'actualité économique de Radio M

  Nous vous présentons, en français et en arabe, le point de l’actualité économique de Radio M., la web radio de Maghreb Emergent.

Le flash info de Radio M.

  Nous vous présentons, en français et en arabe, le flash d’informations de Radio M., la web radio de Maghreb Emergent.

Maroc - 33 activistes du Hirak comparaîtront devant la cour d’appel de Casablanca le 24 octobre prochain

Ces détenus et d’autres ont été arrêtés suite aux contestations qu’a connues le Rif, au nord du Maroc et qui avaient été déclenchés par la mort d'un vendeur de poissons, broyé dans une benne à ordures fin octobre 2016 à Al Hoceïma. Selon le président de l'Association marocaine des droits de l'Homme, Ahmed Haij, leur nombre total se situe entre...