Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 28 Juin 2017

Le Maroc perçoit “encore” l’édification maghrébine comme “un projet stratégique” (diplomate)

Le Maroc perçoit “encore” l’édification de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) comme “un projet stratégique”, a assuré, vendredi, l’ambassadrice du Royaume à Tunis, Mme Latifa Akharbach.
Mme Akharbach s’exprimait à l’ouverture du 8ème Forum maghrébin sous le thème “les rôles de la jeunesse et de la société civile dans la transition démocratique”.

MAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP résiste aux coupures d’Internet et attend un Macron algérien

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Vidéos

Maghreb Mobile Expo, un salon algérien dédié aux Smartphones- Saïd Benmesbah

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie : Décidée par Béji Caïd Essebsi, la militarisation des sites de production officialisée

   C'est désormais officiel, les sites de production et les installations stratégiques en Tunisie passent sous surveillance de l'armée et sont classés "zones militaires interdites".

Migrants-Département d"'Etat: L'Algérie ''sous observation'', la Tunisie fait mieux

   L'Algérie a légèrement amélioré son classement sur la traite des êtres humains établi par le Département d'Etat, mais reste dans la liste 2 ''sous surveillance''. En comparaison, la Tunisie fait mieux que le Maroc et l'Algérie, et reçoit un ''satisfecit'' d'ONG onusiennes.

Algérie- Tebboune parle de "dialogue" et de "consensus" sur les grandes "questions nationales"

  Le "consensus national" autour des grandes "questions nationales". C'est l'objectif politique "nouveau" évoqué mercredi au Conseil de la Nation par le Premier Ministre, Abdelmadjid Tebboune.