Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

Tunisie:Tunisair lance son expansion en Afrique

La compagnie aérienne Tunisair a ouvert les réservations sur sa nouvelle liaison triangulaire entre Tunis et Conakry, en attendant le lancement annoncé de routes vers Cotonou, Lomé, Libreville, N’Djamena, Khartoum ou Addis-Abeba.
A partir du 27 mars 2017, la compagnie nationale tunisienne proposera deux vols par semaine entre sa base à Tunis-Houari Boumediene et l’aéroport de Conakry-Gbessia, opérés lundi et jeudi en Airbus A320 via Dakar à l’aller ou au retour (la capitale du Sénégal bénéficiera alors de six rotations hebdomadaires). Le ministre tunisien du Transport Anis Ghedira a confirmé la nouvelle, même si cette route n’apparait pas lundi matin sur le site de réservation de Tunisair ; il a ajouté qu’un vol quotidien sera programmé vers Adidjan, tandis que de nouvelles routes vers Cotonou (Bénin) et Lomé (Togo) seront lancées « avant la fin de l’année » via la capitale de Côte d’Ivoire. Tunisair devrait aussi prolonger la ligne de Douala vers Libreville (Gabon) et N’Djamena (Tchad). Et elle prévoit d’inaugurer une ligne aérienne vers Khartoum (Soudan), avec possible prolongation vers Addis-Abeba en Ethiopie et Nairobi au Kenya.
Tunisair ne propose aujourd’hui que cinq destinations en Afrique subsaharienne, Abidjan, Bamako, Dakar, Niamey (Niger) et Ouagadougou (Burkina Faso). Le ministre des transports affirme travailler « avec d’autres ministères » pour renforcer sa présence sur le continent, « dans l’optique de transformer Tunis en un hub ». Les nouveaux vols de la compagnie nationale visent selon le360.ma à « activer des stratégies ciblant le marché africain et dynamiser certains secteurs dans lesquels la Tunisie dispose d’une grande expérience et d’un savoir-faire comme la santé, l’enseignement supérieur, les technologies de l’information, le tourisme et l’industrie électrique ».
Après +8,6% en janvier, Tunisair a enregistré le mois dernier une hausse de 10,8% de son trafic passager par rapport à février 2016 pour atteindre 200.584 passagers (dont 192.903 sur les vols réguliers). Le coefficient d’occupation affiche un gain de 2,7 points de pourcentage pour atteindre 70,9%. Les pays européens représentent 72,7% du total (+6,7%), l’Afrique 14,2% (+3,9%) et le Moyen-Orient 12,4% (+21,0%) ; le Tunis – Montréal a accueilli le mois dernier 1445 passagers.

Air journal


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Rencontre Me Ksentini- Bouteflika : La présidence de la République dément "catégoriquement"

"La présidence de la République dément catégoriquement, autant la véracité de l'audience que celle du contenu qui lui est accolé et considère qu'il s'agit là de pures affabulations".

Des champions nationaux [ LE BLOG ECO ]

Comment construit-on un tissu industriel performant ? La question paraît simple mais elle est au cœur de vastes débats académiques et politiques depuis plusieurs décennies.

Pour Hafid Derradji, Bouteflika n’a pas reçu Farouk Ksentini pour parler du 5e mandat

  Les déclarations de l’ex-président de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CNCDDH), dissoute, Me Farouk Ksentini indiquant que le président de la République Abdelaziz Bouteflika souhaite briguer un 5è mandat ont fait réagir le célèbre commentateur sportif Hafid Derradji.