Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 17 Janvier 2018

Tunisie:Le syndicat de l’enseignement secondaire confirme la suspension des cours à partir du 27 mars

Le syndicat général de l’enseignement secondaire a réaffirmé, dans un communiqué publié dimanche, son attachement à la décision issue de la rencontre des régions et relative à la suspension des cours dans les collèges et lycées à partir du 27 mars 2017.
Ce communiqué intervient à l’issue d’une réunion d’urgence du syndicat tenue au lendemain du refus du bureau exécutif de l’union générale tunisienne du travail (UGTT) de la décision de suspension des cours et de son soutien aux enseignants qui revendiquent une solution de rechange à la tête du ministère de l’éducation.
Le syndicat ajoute que la position du bureau exécutif, contraire à la décision du syndicat, illustre l’un des aspects du combat démocratique au sein de l’organisation syndicale.
Le syndicat rejette “les déclarations impulsives et offensives ainsi que les appels au retrait”, affirmant qu’en cette conjoncture délicate, il importe d’unifier les rangs et de s’attacher davantage à l’UGTT afin de faire face aux orientations impopulaires, lit-on de même source.
Le bureau exécutif de l’UGTT avait publié, hier samedi, un communiqué dans lequel il exprimait son refus de la décision de suspension des cours à partir du 27 mars courant.
Le bureau exécutif a appelé toutes les structures syndicales de l’enseignement secondaire et tous les enseignants à poursuivre le travail avec “le sérieux et le dévouement” dont ils ont toujours fait preuve, affirmant que la concertation se poursuivra entre les structures de l’UGTT pour parvenir à la réalisation de “la revendication légitime” des enseignants qui consiste à trouver une alternative à la tête du ministère de l’éducation.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : L’ANEM a recensé plus de 450 000 offres d’emploi en 2017

Pour 2018, l’agence nationale de l’emploi prévoit 400 000 placements dans les secteurs économiques.

La BM accusée d’avoir modifié les indicateurs de Doing Business pour des motivations politiques

    Ces révélations fracassantes sur le classement Doing Business ont provoqué un tollé à Washington et semé le doute sur la crédibilité de cette institution financière multilatérale.

Les énergies renouvelables permettront à l’Algérie d’économiser 300 milliards de m3 de gaz (Bouteflika)

Le président de la République a indiqué que l’Algérie dispose actuellement de 4000 milliards de tonnes de réserves d’hydrocarbures prouvées et récupérables dont plus de la moitié en gaz naturel.