Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 20 Novembre 2017

Algérie:Appel à la création d'un conseil de l'ordre des agronomes

Les participants à un séminaire national intitulé "L’agronome en Algérie, situation et perspectives" à El-Oued, ont plaidé pour la fondation d’un conseil national de l’ordre des agronomes algériens afin d’organiser la profession.
Ils ont appelé pour cela à engager une réflexion sur l’élaboration d’une stratégie devant conduire à la fondation d’un conseil national de l’ordre des agronomes algériens, au regard de l’importance de la profession pour le relèvement des défis induits par la quête de l’édification d’une économie alternative aux hydrocarbures.
Le président du séminaire, l’agronome Mounib Oubiri, a estimé que le ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la Pêche (MADRP) se trouve plus que jamais contraint d’examiner le projet de fondation de cette instance par la révision et la promulgation de lois susceptibles d’organiser la profession et de permettre à cette catégorie de contribuer au développement de l’économie nationale.
La création de cet instance consultative devra, a-t-il soutenu, apporter un plus dans la planification des programmes d’enseignement et d’apprentissage, outre la capitalisation des expériences d’agronomie et la mobilisation de la ressource humaine spécialisée capables de mettre en £uvre les projets.
L’inspecteur général du MADRP, Ali Maâtallah, a fait savoir, de son côté, que les services du ministère accordent une grande importance aux doléances des organisations professionnelles visant le développement du secteur de l’agriculture, dans ses volets agricole et d’élevage.
Plus de 200 agronomes et techniciens en agriculture, issus de 44 wilayas, prennent à cette rencontre académique pour débattre de thèmes divers liés à cette spécialité et la création d’opportunité d’embauche pour les promus des instituts d’agronomie notamment.
Le programme de ce séminaire de deux jours prévoit une série d’axes afférents à "l’agriculture biologique en tant que norme de compétitivité", "les coopératives agricoles et leur apport au développement socio-économique et la situation et les perspectives de l’agronome en Algérie.
Initiée par le bureau de l’union nationale des agronomes de la wilaya d’El-Oued, en coordination avec la direction des services agricoles (DSA), ce séminaire national, qu’abrite la maison de la culture "Mohamed Lamine Lamoudi, prévoit aussi des quatre ateliers chargés d’examiner و’le rôle des organisations dans le développement du secteur agricole’’, "les bureaux d’études", و"l’agronome et le foncier agricole" et "le statut de l’agronome en Algérie".

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Plus de 220 millions de personnes sous-alimentées en Afrique subsaharienne (FAO)

Au cours de la première décennie du millénaire, l'Afrique subsaharienne a réalisé des progrès remarquables dans la lutte contre la faim mais la situation a changé entre les années 2015 et 2016.

Pendant ce temps au Maroc: L’industrie du cinéma est une chose sérieuse

Le nombre croissant de tournages qui ont rapporté quelque 280 millions de dirhams (3,4 milliards de dinars) qui ont été investis par des étrangers en 2016.

Algérie : Les partis de l’opposition réagissent à l’annulation de l’Impôt sur la fortune

Les partis politiques de l'opposition critiquent le retrait par la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) de l'impôt sur la fortune du projet de loi de finances 2018. Ils  qualifient cette démarche de "décision populiste " qui intervient dans le contexte des élections locales.