Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Mars 2017

La Tunisie participe en Allemagne à la rencontre "partenariat avec l'Afrique"

Les institutions financières internationales (Banque Mondiale, Fonds Monétaire International et Banque Africaine de développement) ont répondu, favorablement, à l’appel de la Tunisie de soutenir son économie et de mettre à sa disposition les moyens nécessaires pour franchir la période transitoire, selon un communiqué publié, dimanche, par le ministère des Finances à l’occasion de la participation de la Tunisie au démarrage des travaux de l’initiative « Partenariat avec l’Afrique » (Campact With Africa), les 17 et 18 mars courant, à Baden-Baden (Allemagne).
Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la tenue de la réunion du G20 des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales présidé par l'Allemagne.
A cette occasion, la ministre des finances, Lamia Boujnah Zribi, a mis en valeur les pas franchis par la Tunisie dans son processus de transition démocratique et ses efforts pour impulser son rythme de croissance et surtout améliorer son climat d’investissement.
Elle a, également, présenté un ensemble de propositions sur les domaines et les programmes qui s’inscrivent dans le cadre de l’initiative allemande "Campact With Africa".
La ministre a mis en exergue la nécessité de trouver les moyens de booster la coopération avec les pays africains, affichant sa satisfaction quant à l’adhésion de la Tunisie à cette initiative avec quatre autres pays africains.
En marge de cette réunion, Zribi a eu un entretien avec la directrice générale du FMI, Christine Lagarde qui a réitéré l'appui du Fonds à la Tunisie et à ses efforts dans le processus de réforme.
La ministre a, également, eu une rencontre avec les représentants du FMI, de la Banque mondiale et de la BAD qui ont fait part de la détermination de leurs institutions respectives à poursuivre leur soutien à la Tunisie et à mobiliser les moyens nécessaires.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Opep : la réunion du comité de surveillance se tiendra dans un contexte pétrolier délicat

Lors de sa dernière réunion à Vienne, en janvier dernier, le comité de surveillance redoutait le non-respect des quotas de production fixés ; aujourd’hui, c’est surtout l’augmentation des stocks mondiaux d’or noir, principalement sous l’effet de l’augmentation de la production américaine, qui l’inquiète.

L’Observatoire tunisien de l’eau met en garde contre l’aggravation du stress hydrique en 2017

Entre 2016 et 2017, les ressources en eau dans les barrages tunisiens sont tombées de 1,426 milliard de m3 à quelque 700 millions de m3 seulement, selon des chiffres rendus publics par le ministre tunisien de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques, le 7 mars dernier devant l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Algérie - L'ALNAFT a un nouveau président par intérim, Arezki Hocini

Le remplacement de Sid Ali Betata à la tête de l’Alnaft intervient quelques jours après le remplacement d’Amine Mazouzi à la tête de la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach par Abdelmoumene Ould Kaddour, ancien patron de BRC (dissoute), pourtant condamné par la justice pour espionnage au profit d’une puissance étrangère.