Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 22 Janvier 2018

Maroc:Ouverture à Rabat de la 24ème conférence de l'Union Parlementaire Arabe

La 24ème Conférence de l'Union Parlementaire Arabe (UPA) a ouvert ses travaux, lundi à Rabat, sous le signe de la consolidation de l'action arabe commune.
Cette session de deux jours sera marquée par l'élection d'un nouveau président de l'UPA et l'élaboration du plan d'action de l'Union pour l'année en cours. Les conférenciers débattront de la situation actuelle dans le monde arabe, des différents défis auxquels font face les pays arabes et des actions communes pour y remédier.
En marge de cette conférence, les commissions permanentes relevant de l'Union tiendront leurs réunions. Il s'agit de la commission des affaires politiques et des relations parlementaires, la commission des affaires financières et économiques et la commission chargée des affaires de la femme et de l'enfance.
S'expriment à l'ouverture de cette conférence, le président de la Chambre des représentants du Maroc (parlement), Habib El Malki, a plaidé pour l'édification de relations stratégiques entre les pays arabes et leurs homologues africains frères et amis dans lesquelles les parlements arabes joueraient un rôle essentiel.
Fondée en 1974, l'UPA, qui regroupe les chambres parlementaires arabes, s'assigne pour objectifs le renforcement du dialogue et de la concertation entre les parlements arabes, la consolidation de l' action commune et la coordination des efforts parlementaires dans différents domaines.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Sonatrach prévoit une nouvelle rencontre sur la transition énergétique

L’objectif de ces journées est de permettre  à la communauté scientifique nationale et internationale d’aborder les derniers développements et innovations.

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).