Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 17 Janvier 2018

Algérie:8.000 alevins ensemencés prochainement au niveau des bassins d’irrigation de la daïra d’El Kala

Huit mille (8.000) alevins seront ensemencés, prochainement, au niveau des bassins d’irrigation relevant de la daïra d’El Kala, dans la wilaya d’El Tarf, a-t-on appris du directeur des services agricoles (DSA).
Première du genre à l’échelle nationale, cette campagne d’ensemencement de cette quantité d’alevins provenant du centre national de recherche et de développement de la pêche et de l’aquaculture (CNRDPA) de la wilaya d’Ain Defla sera lancée, dans une première phase, à El Kala, avant sa généralisation dans le reste des wilayas du pays, a ajouté M. Ali Djoudi.
S’inscrivant dans le cadre de l’opération d’intégration de la pisciculture dans les exploitations agricoles, cette première campagne permettra, a-t-on soutenu de même source, l’ensemencement en alevins de bassins appartenant aux producteurs ayant subi une formation dans la pisciculture.
Les alevins seront mis, à titre gratuit, à la disposition des agriculteurs par le CNRDPA, a-t-on ajouté, précisant, par ailleurs, que tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés pour assurer le meilleur des encadrements aux agriculteurs.
L’introduction de cette pratique au sein des fermes agricoles permettra, a-t-on affirmé, outre l’amélioration des revenus des exploitants, l’augmentation de la fertilité du sol ainsi que l’accroissement du volume de la production.
Le DSA qui a, d’autre part, rappelé que cette opération d’envergure a été procédé d’une séance de démonstration organisée, au mois d’avril dernier, a affirmé qu’un ensemencement d’un bassin de 200 M3 a été réalisé au niveau de la ferme pilote Rahmani Mohamed à El Kala où 70 carpes avaient été lâchées.
Une première session de formation au profit des agriculteurs intéressés de la daïra d’El Kala avait été également effectuée durant cette même période, au sein de l’école de pêche et d’aquaculture, a ajouté la même source, détaillant que des cours théoriques et des séances d’application sur la reproduction, l’alimentation et l’élevage de poissons d’eau douce avaient été dispensés par des enseignants spécialisés dans la pisciculture relevant de l’école de la pêche d’El Kala.
L’accent a été, par ailleurs, mis sur l’importance des potentialités existantes dans la wilaya d’El Tarf en matière d’infrastructures de mobilisation des ressources hydriques, notamment les bassins d’accumulation et les géomembranes destinées à l’irrigation des filières végétales.
Celles-ci sont estimées à 280 unités, pour une capacité de 156.500 M3, répartis sur 259 exploitations agricoles, a-t-on rappelé en signalant que ces infrastructures sont appelées à développer la pisciculture en tant que nouvelle filière au niveau des exploitations agricoles dans cette wilaya où les efforts se poursuivent dans ce domaine, a-t-il noté en signalant que deux (2) producteurs ayant pris part à un stage en pisciculture encadré par les services agricoles d’El Tarf ont bénéficié d’un stage de formation à l’étranger.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : L’ANEM a recensé plus de 450 000 offres d’emploi en 2017

Pour 2018, l’agence nationale de l’emploi prévoit 400 000 placements dans les secteurs économiques.

La BM accusée d’avoir modifié les indicateurs de Doing Business pour des motivations politiques

    Ces révélations fracassantes sur le classement Doing Business ont provoqué un tollé à Washington et semé le doute sur la crédibilité de cette institution financière multilatérale.

Les énergies renouvelables permettront à l’Algérie d’économiser 300 milliards de m3 de gaz (Bouteflika)

Le président de la République a indiqué que l’Algérie dispose actuellement de 4000 milliards de tonnes de réserves d’hydrocarbures prouvées et récupérables dont plus de la moitié en gaz naturel.