Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Juin 2018

Algérie-Gouvernement Ouyahia: trois nouveaux ministres et maintien du reste du staff

Le nouveau gouvernement, nommé jeudi par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et conduit par M. Ahmed Ouyahia, est marqué par la désignation de trois nouveaux ministres et le maintien du reste de l'ancienne équipe gouvernementale.
Le nouveau gouvernement, qui compte 27 départements ministériels dont quatre ont été confiés à des femmes, enregistre le retour de M. Youcef Yousfi au gouvernement en tant que ministre de l'Industrie et des Mines en remplacement de M. Mahdjoub Bedda.
M. Yousfi a été ministre de l'Energie à plusieurs reprise entre 1997 et 2015, et a également dirigé le ministère des Affaires étrangères entre décembre 1999 et août 2000.
Il a été aussi ministre délégué auprès du Chef du gouvernement entre août 2000 et mai 2001, comme il a été Premier ministre par intérim de mars à avril 2014.
Le ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme, et de la Ville a été confié à M. Abdelwahid Temmar qui remplace à ce poste M. Youcef Chorfa. Avant sa nomination à la tête de ce ministère, M. Temmar occupait le poste de wali de Mostaganem et maitrise bien le secteur dont il a la responsabilité dans le nouveau gouvernement puisqu'il a été directeur de l'urbanisme dans la wilaya d'Oran et au ministère de l'Habitat.
Pour sa part, M. Mohamed Benmeradi, nommé ministre du Commerce à la place de Mohamed Saci, fait lui aussi son retour au gouvernement après avoir été par le passé plusieurs fois ministre.
Diplômé de l'Ecole nationale d'administration (ENA) et ancien directeur général du domaine national, M. Benmeradi fait en mai 2010 son entrée dans le Gouvernement de M. Ouyahia comme ministre de l'Industrie, de la PME et de la promotion de l'investissement. En septembre 2012, il est nommé ministre du Tourisme et de l'Artisanat dans le Gouvernement d'Abdelmalek Sellal.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc: la croissance de l'économie devrait s'établir à 3,6% en 2018 (Banque centrale)

  L'inflation devrait atteindre 2,4% en 2018, avant de revenir à 1,4% en 2019.

Opep: L’Algérie s’oppose à une augmentation de la production pétrolière

  L’OPEP et ses partenaires se sont engagés depuis début 2017 à respecter des quotas de production spécifiques.

"Il faut revoir le système algérien de sécurité sociale"-CEE-(Audio)

  Les animateurs du Café d’experts économiques de Radio M, Mustapha Goumiri et Ferhat Ait Ali sont revenus sur la Loi de finances complémentaires 2018 et particulièrement sur la question du financement du système national de la sécurité sociale.