Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 22 Novembre 2017

Tunisie: La commission des libertés individuelles et de l’égalité tient sa première réunion

La commission des libertés individuelles et de l’égalité a tenu sa première réunion jeudi.
Sa présidente, Bochra Belhaj Hmida a déclaré à l’agence TAP que la méthodologie de travail et les objectifs fixés dans le décret présidentiel relatif aux libertés individuelles et à l’égalité homme-femme ont été à l’ordre du jour.
Pour rappel, la création de la commission des libertés individuelles et de l’égalité a été annoncée par le président Béji Caid Essebsi dans son discours dimanche dernier, jour de célébration de la fête nationale de la femme.
Objectif; trouver des formules adéquates, qui ne contredisent ni la constitution ni les valeurs de l’islam pour consacrer une égalité totale entre l’homme et la femme, en particulier, dans le domaine succesoral.
En moyenne, la commission se réunira deux fois par semaine et se basera sur le référentiel juridique et réglementaire relatif à l’égalité et aux libertés individuelles.
Dans son discours, le chef de l’Etat avait déclaré qu’il est aujourd’hui “possible et préconisé d’amender progressivement” la loi relative à l’héritage jusqu’à réaliser l’égalité parfaite entre l’homme et la femme.
Il a aussi appelé à la révision de la circulaire 73 qui concerne le mariage des Tunisiennes avec des non-musulmans; une législation qui constitue, a-t-il dit, “une entrave à la liberté de choisir son conjoint”, citant l’article 6 de la Constitution qui garantit la liberté de croyance, de conscience et d’exercice des cultes et fait porter à l’Etat la responsabilité de les protéger.
Les propositions de Caid Essebsi ont suscité des réactions discordantes. Alors que Certains partis l’ont favorablement accueilli, d’autres, ont déploré “des décisions improvisées qui ne tiennent compte ni des attentes des Tunisiens ni de la religion”.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

"Le décret relatif au projet des 4000MW est illégal"-Badache (Audio-vidéo)

Le ministère de l’énergie n’a pas respecté son devoir d’impartialité en désignant Sonatrach et Sonelgaz pour participer au projet, selon M. Badache.

Tunisie : Baisse de l'indice de la production industrielle de 0,9% (INS)

Au cours du troisième trimestre de 2017, la progression de la production a été moins importante, dans l’ensemble de l’industrie, tout en se maintenant au même niveau que durant la même période de l’année précédente.

Un Smartphone LG Made in Algeria destiné à l’exportation

Ce téléphone d’entrée de gamme sera doté des toutes dernières technologies du fabricant international, explique-t-on.