Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 24 Février 2018

Maroc-Voie express Taza-Al Hoceima: 458 MDH pour la réalisation de la tranche Oued Nekor-Kassita (responsable)

La dernière tranche de la voie express Taza-Al Hoceima reliant Oued Nekor et Kassita qui s’étend sur 18 km mobilise un montant de 458 MDH.
Cette partie du projet, dont les travaux ont commencé en juin dernier, mobilise un budget de 358 MDH en plus de la construction d’un viaduc de 244 m de longueur et plus de 60 m de hauteur avec un montant de 100 MDH, a affirmé le directeur provincial de l’équipement, du transport et de la logistique, Khalid Mziguel.
Concernant les deux premières tranches, elles sont réparties sur Ajdir-Bni Bouayach qui a été finalisée en 2013 (14 km – 135 MDH) et Bni-Bouayach-Oued Nkour dont l’avancement est à 85 % (14 km – 212 MDH), a ajouté M. Mziguel, notant que le coût global d’aménagement de la voie express Taza-Al Hoceima est de 4 MMDH, dont 700 MDH est consacrée à l’expropriation.
Cet important projet permettra d’améliorer la fluidité de la circulation dans la région et aura un impact positif aussi bien sur le tourisme que sur l’économie de la région, a noté le responsable, signalant que la durée de voyage entre Taza et Al Hoceima sera réduite à 2 heures au lieu de plus de 5 heures auparavant.
Les travaux de construction de la voie express sont confrontés à plusieurs obstacles liés d’un côté à la difficulté du terrain composé de reliefs abrupts et structures instables impliquant des risques d’éboulement, et de l’autre côté la complexité des procédures d’expropriation, a-t-il relevé.
Evoquant le programme de développement spacial “Al Hoceima Manarat Al Moutawassit”, M. Mziguel a également souligné que l’aménagement des 170 km de routes programmées nécessitera un montant de 714 MDH, notant que le financement de ce projet est assuré par le ministère de tutelle à hauteur de 464 MDH (65%) et la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima à hauteur de 250 MDH (35%).
Pour sa part, Marzoug Mohamed, technicien au sein d’ADM-Projet, chargée du suivi et de l’accompagnement des travaux de construction de la voie express, a souligné que la cadence soutenue de réalisation de la route permettra de la livrer dans les délais impartis, notant que ce projet permettra de désenclaver la région et donner une nouvelle impulsion aux projets de développement dans la région.

MAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.