Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

  •   TAP
  • dimanche 20 août 2017 09:53

Tunisie : De nouveaux éléments dans l’affaire Chokri Belaid prochainement divulgués

Mohamed Jemour, dirigeant du parti des patriotes démocrates unifié et membre du collectif de défense dans l’affaire de l’assassinat du martyr Chokri Belaid, a affirmé “l’existence de nouveaux éléments qui seront divulgués prochainement et sur lesquels la défense est en train de travailler”.

Dans une déclaration, samedi, à l’agence TAP, Jemour a indiqué que le collectif de défense est en train d’interagir avec la décision de clôture de l’enquête préparée dernièrement par le juge d’instruction. Cette décision a été transférée devant la chambre d’accusation et sera examinée au cours de l’audience prévue en septembre prochain, a-t-il ajouté.

Cette partie du dossier concerne les individus en fuite impliqués dans l’assassinat de Chokri Belaid, a-t-il dit, précisant que le juge d’instruction a mené des travaux d’extrapolation dont il avait été chargé par la chambre d’accusation de la Cour d’appel.

Selon lui, l’imam de la mosquée de la cité el Khadra a été arrêté après son extradition par les autorités saoudiennes et serait en lien avec le dossier. Dans une première phase de l’instruction, il a été entendu en tant que témoin, a-t-il ajouté.

Il a, par ailleurs, indiqué que le fait d’ “accuser le mouvement Ennahdha d’être impliqué moralement et politiquement” dans l’assassinat de Chokri Belaid “ne veut pas dire que ce parti a une responsabilité pénale” dans cette affaire.

“Déterminer une responsabilité pénale exige des preuves irréfutables et le collectif de défense refuse de mettre en jeu sa crédibilité”, a-t-il lancé.

Par contre, “les Tunisiens se doivent de connaitre la vérité s’il y a preuve d’une quelconque implication d’une partie politique ou qu’il s’agit d’un crime d’Etat. Le collectif de défense ne ménagera, alors, aucun effort pour révéler la vérité”, a soutenu Mohamed Jemour.

Il a rappelé que la défense avait adressé, en juin dernier, une correspondance au rapporteur spécial des Nations Unies chargé de l’indépendance des juges et des avocats et lui a fourni “un rapport sur l’affaire de l’assassinat de Chokri Belaid”.

Le rapport souligne que le juge d’instruction qui était en charge de l’affaire et qui a été, ensuite, promu procureur de la République n’a pas fait preuve de professionnalisme et d’impartialité comme l’exigent les normes internationales relatives à l’indépendance de la magistrature, a-t-il précisé.

Il a fait savoir que le collectif de défense est déterminé à assurer le suivi du dossier de l’assassinat de Chokri Belaid, vu la gravité de l’affaire, appelant les autorités à assumer leur responsabilité, notamment le président de la République, garant de la Constitution, ainsi que les ministres de la Justice et de l’Intérieur.

Chokri Belaid, avocat, opposant de gauche et ancien secrétaire général du PPDU, avait été assassiné, le 6 février 2013, au pied de son immeuble.

 

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie : Les réserves en devises baissent à 82 jours d'importation, "un niveau plus qu’alarmant"

L'expert en économie Moez Joudi juge le niveau  de stock des réserves plus qu’alarmant. 

Tourisme : 2,5 millions d’Algériens ont visité la Tunisie en 2017 (OTT)

Pas moins de 2,5 millions de touristes algériens ont visité la Tunisie au cours de l’année 2017, une affluence représentant 35% de l’ensemble des touristes ayant visité ce pays voisin, a indiqué à l’APS le directeur de l’Office tunisien du tourisme (OTT).

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".