Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 22 Janvier 2018

Tunisie: L'UTICA discutera avec le gouvernement ses propositions sur la loi de finances 2018

Des représentants de l’UTICA rencontreront des membres du gouvernement, avant la fin de cette semaine, afin de discuter des priorités du prochain exercice financier et les propositions de l’organisation patronale concernant la loi de finances 2018 en cours de préparation, selon le vice-président de l’UTICA, Hichem Elloumi.
Elloumi a noté mardi 12 septembre, dans une déclaration à l’agence TAP sur la déclaration faite lundi par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, lors du vote de confiance à l’ARP, que l’organisation patronale présentera des propositions au gouvernement concernant ce projet de loi, précisant qu’elles porteront essentiellement sur la restructuration des sociétés publiques, la réforme de Caisses sociales, et le redressement des finances publiques.
Il a par ailleurs estimé que “nous pouvons réaliser une croissance annuelle de 5%, à l’horizon de l’année 2020, comme l’a indiqué le chef du gouvernement dans son discours”, appelant toutes les parties à faire preuve de responsabilité afin de donner une impulsion à la croissance du pays et à la création de richesses.
S’agissant de la proposition de Chahed relative à la réservation d’une contribution financière au profit des Caisses sociales, il a estimé que cette proposition ne peut être discutée qu’après avoir pris connaissance de toute la panoplie des réformes proposées par le gouvernement pour réduire le déficit continu de ces caisses.
Le vice-président de l’UTICA a en outre qualifié la déclaration du gouvernement de “positive”, d’autant qu’elle a été axée sur la relance de l’économie et l’impulsion de la croissance et de l’emploi.
Il a réitéré l’appel à lutter contre la contrebande et à faire intégrer l’économie parallèle dans l’économie organisée afin qu’elle soit un levier pour la fiscalité de l’Etat.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.