Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Septembre 2017

L'Iran exclut que l'AIEA puisse accéder à des informations classifiées

Il est totalement exclu que des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) puissent accéder à des informations classifiées de l'Iran, a déclaré mercredi le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.
Sur la base du protocole additionnel, de l'accord sur le nucléaire iranien (le Plan d'action global commun, JCPOA) et du cadre de coopération entre l'Iran et l'AIEA, l'agence de surveillance nucléaire des Nations Unies peut uniquement inspecter les sites iraniens construits pour y exercer des activités nucléaires, a souligné M. Zarif cité par l'agence de presse Tasnim.
Le ministre a fait ces commentaires pour répondre aux remarques récentes du Directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano, selon lequel l'agence ne fait pas de distinction entre les sites civils et militaires pendant ses inspections et formulera une demande auprès de l'Iran pour y accéder, si nécessaire.
Aucune des inspections de l'AIEA ne peut être utilisée comme excuse pour accéder à des informations classifiées de l'Iran, a poursuivi M. Zarif.
Il a également fait remarquer que l'agence de surveillance nucléaire des Nations Unies a déjà vérifié qu'aucune activité nucléaire non déclarée n'est exercée en Iran.
L'Iran et six puissances mondiales - la Grande-Bretagne, la Chine, la France, l'Allemagne, la Russie et les États-Unis - ont conclu un accord sur la question nucléaire en juillet 2015, qui met Téhéran sur la voie de la levée des sanctions, mais lui impose également des limites et une surveillance plus strictes de son programme nucléaire.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Sonatrach table sur un volume additionnel de 20 à 30 milliards de m3 d'exportations de gaz (P-dg)

Sonatrach exporte actuellement autour de 50 milliards de m3 de gaz par an et table, avec les projets de valorisation en cours sur un volume additionnel de 20 à 30 milliards de m3 additionnels par an", a indiqué le PDG de l'entreprise, Abdelmoumen Ould Kaddour.

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en France (MAE)

  Le gouvernement français a donné son agrément à la nomination de M. Abdelkader Mesdoua, en qualité d`Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l'Algérie auprès de la France, indique lundi le ministère des Affaires étrangères (MAE), dans un communiqué.

Tunisie: Les mises au point politiques du président Béji Caid Essebsi

  Le président de la république, Beji Caid Essebsi, a estimé que le parti Ennahdha a fait de "grands pas" (vers un parti civil) en séparant la pratique politique du prosélytisme, mais cet effort "reste insuffisant".