Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Septembre 2017

Algérie: Appel du FCE à soutenir les pouvoirs publics face à la conjoncture économique

Le président de Forum des chefs d'entreprises (FCE), M. Ali Haddad, a appelé mercredi les membres de cette organisation patronale à soutenir les pouvoirs publics face à la conjoncture économique actuelle, et a exprimé son appui au plan d'action du gouvernement.
Cet appel a été lancé lors d'une réunion du conseil exécutif du FCE "qui a été une occasion pour moi de lancer un appel aux membres du FCE afin de se mobiliser et de soutenir les pouvoirs publics face à la conjoncture économique actuelle, et de déployer les efforts à même d'améliorer la situation économique du pays", a déclaré M. Haddad à la presse à l'issue de cette réunion.
"Nous soutenons le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et le ministre de l'Industrie, Youcef Yousfi, et nous serons à leurs côtés pour développer l'économie nationale dans divers secteurs dont essentiellement les mines, l'industrie et l'agriculture", a-t-il ajouté.
Il a également fait savoir que cette réunion avait abordé plusieurs points dont le financement non conventionnel proposé par le gouvernement dans son plan d'action.
A ce propos, il a été convenu de soumettre au gouvernement des propositions sur ce type de financement dans les prochains jours, a indiqué M. Haddad.
En réponse à une question de la presse sur l'apport du secteur privé dans le financement des projets, et ce, sans compter particulièrement sur le financement de l’État, M. Haddad a estimé que les entreprises ne pouvaient continuer à se financer uniquement par leurs fonds propres et par les crédits bancaires.
"Comme industriels et entrepreneurs, nous comptons avec ce financement (non conventionnel) nous remobiliser et nous donner le temps de bien relancer les affaires", a-t-il ajouté.
Pour rappel, le plan d'action du gouvernement, qui sera présenté dimanche prochain par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, à l'APN, prévoit une série de mesures visant à améliorer la gouvernance financière du pays dont le recours exceptionnel et transitoire au financement non conventionnel destiné exclusivement au budget d'investissement.
Le recours au financement non conventionnel, sera canalisé exclusivement vers le budget d'investissement de l’État et non vers les dépenses de fonctionnement.
Cette canalisation du financement dit non conventionnel permettra de répondre rationnellement aux besoins du développement humain, à la réalisation des infrastructures et à l'accompagnement du développement et de la croissance.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Un plan de protection et de sauvegarde des gravures rupestres de Taghit

La mise en oeuvre du schéma de protection, de sauvegarde et de mise en valeur des stations de gravures rupestres de Taghit est en voie de concrétisation, a-t-on appris lundi de la direction de la culture de la wilaya de Bechar.

Algérie: Sonatrach table sur un volume additionnel de 20 à 30 milliards de m3 d'exportations de gaz (P-dg)

Sonatrach exporte actuellement autour de 50 milliards de m3 de gaz par an et table, avec les projets de valorisation en cours sur un volume additionnel de 20 à 30 milliards de m3 additionnels par an", a indiqué le PDG de l'entreprise, Abdelmoumen Ould Kaddour.

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en France (MAE)

  Le gouvernement français a donné son agrément à la nomination de M. Abdelkader Mesdoua, en qualité d`Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l'Algérie auprès de la France, indique lundi le ministère des Affaires étrangères (MAE), dans un communiqué.