Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

Tunisie:L’adoption du projet de loi sur la réconciliation économique "est un acquis historique" (Nidaa Tounes)

Le parti de Nidaa Tounes a estimé que l’adoption du projet de loi sur la réconciliation administrative, proposé par le président de la République, "est un acquis historique où il n'y a ni vainqueur ou vaincu, mais un seul gagnant, le peuple tunisien.
Dans un communiqué rendu public dans la soirée du mercredi 13 septembre après l’adoption du projet de loi par l’ARP, le mouvement a remercié son groupe parlementaire qui “a bataillé et persévéré avec détermination pour l’adoption de ce projet de loi qui ouvre les portes devant une nouvelle ère pour la Tunisie fondée sur la réconciliation et l’unification entre tous les Tunisiens en vue de reconstruire leur pays”.
Le parti a également salué les autres blocs parlementaires qui ont voté pour le projet de loi, affirmant que leur vote “émane d’une conscience nationale et d’une responsabilité envoyant un message au monde entier sur l’exception du model tunisien dans la transition démocratique, la réconciliation et l’entente nationale loin de la violence et du chaos”.
Le parlement a adopté mercredi soir le projet de loi sur la réconciliation administrative avec une majorité de 117 députés après deux ans de controverse et sur cette initiative.
Malgré les amendements apportés au projet, la plénière consacrée mercredi à son examen a été marquée par une atmosphère très tendue dans les rangs de l’opposition, ce qui a poussé le président de l’ARP à lever la plénière avant la reprise des débats et la poursuite du vote sur les articles et le projet.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Le Comité de soutien au journal Al Fadjr est né: "Pour un nouveau modèle de l’édition de presse"

Le comité de soutien au journal Al Fadjr est né, lors d’une assemblée générale, ce samedi 18 novembre 2017 à la maison de la presse Tahar Djaout.

PLF 2018 : La Commission des finances de l'APN retire l'impôt sur la fortune

  La Commission des finances de l'APN a jugé "inutile" d'introduire un impôt sur la fortune, dont la mise en application est impossible faute d'une législation fiscale moderne et de mécanisme d'évaluation de la fortune.  

Tunisie- L'âge de départ à la retraite sera porté à 62 ans à partir de 2020

A partir de 2020, l’âge de la retraite sera porté  à deux ans de façon obligatoire et progressive et il est possible de proroger l’âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans pour ceux qui le désirent.