Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

Algérie-Tunisie: la Wilaya d'Alger et le gouvernorat de Tunis signent une convention de jumelage

Le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh a procédé mercredi à la signature d'une convention de jumelage et de coopération avec le gouverneur de Tunis, Omar Benmahmoud Mansour dans le but de "relancer la coopération locale" dans les domaines culturel et économique.
S'exprimant en marge de la cérémonie de signature de la convention, le gouverneur de Tunis a indiqué que "l'histoire, le patrimoine et la culture communs à l'Algérie et à la Tunisie appelle à l'aspiration et à la mise en place des mécanismes d'une action plus profonde pour fructifier la coopération au maximum".
M. Mansour s'est dit admiratif de l'évolution qu'a connue la ville d'Alger qu'il a n'a pas visité, a-t-il dit, depuis 15 ans, ajoutant dans ce sens "j'ai constaté aujourd'hui de grands changements à Alger. Les projets qui y sont en cours de réalisations sont à même de lui permettre de se hisser au rang des grandes métropoles mondiales".
Le wali d'Alger a indiqué, pour sa part, que la convention de jumelage et de coopération signée avec le Gouvernorat de Tunis se veut "le prolongement des relations étroites" au plus au niveau des deux pays" et que cette signature se veut une consécration au niveau local de ces relations.
M. Zoukh a affirmé que cette convention a pour objet d'établir des relations économiques, culturelles et sociales, ajoutant avoir examiné mardi avec son homologue tunisien les clauses de cette convention en vue de sa concrétisation immédiate au plan culturel. Il a été question également de programmer une rencontre entre les hommes d'affaires des deux capitales pour une construction économique à même de contribuer au développement des relations avec les pays voisins et ceux du bassin méditerranéen, a-t-il ajouté.
Le wali d'Alger s'est dans ce sens félicité de la volonté politique et des opportunités d'un partenariat "à même d'édifier une économie forte et réaliser le rêve du Maghreb arabe".

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Le Comité de soutien au journal Al Fadjr est né: "Pour un nouveau modèle de l’édition de presse"

Le comité de soutien au journal Al Fadjr est né, lors d’une assemblée générale, ce samedi 18 novembre 2017 à la maison de la presse Tahar Djaout.

PLF 2018 : La Commission des finances de l'APN retire l'impôt sur la fortune

  La Commission des finances de l'APN a jugé "inutile" d'introduire un impôt sur la fortune, dont la mise en application est impossible faute d'une législation fiscale moderne et de mécanisme d'évaluation de la fortune.  

Tunisie- L'âge de départ à la retraite sera porté à 62 ans à partir de 2020

A partir de 2020, l’âge de la retraite sera porté  à deux ans de façon obligatoire et progressive et il est possible de proroger l’âge de départ à la retraite de 62 à 65 ans pour ceux qui le désirent.