Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Octobre 2017

Algérie: Sonatrach vise à optimiser la ressource humaine autant que ses installations (P-dg)

Le groupe Sonatrach s’attelle non seulement à l’optimisation de ses installations mais également à la valorisation de ses ressources humaines dans un contexte de baisse des prix de pétrole, a affirmé lundi à Rhourde El Baguel (Hassi Messaoud) le P-dg de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Keddour.
"Quand on laisse les jeunes et notre savoir-faire algérien s’exprimer, il y a des résultats. Il n’y a pas de raison pour que l’Algérien à l’étranger puisse produire des choses et qu’il ne puisse pas le faire en Algérie", a déclaré M. Ould Keddour à la presse à l’issue de sa visite à Rhourde El Baguel.
Il a alors exprimé sa satisfaction de l’équipe de la direction régionale de Rhourd El Baguel qui a mis au point un nouveau procédé permettant de récupérer les gaz associés qui se perdaient auparavant en gaz torchés.
Ce nouveau procédé permettra de destiner à l’exportation 6 millions de m3 sur les 17 millions de m3 de gaz torchés récupérés quotidiennement à l’installation de Rhourd El Baguel, tandis que les 11 millions de m3 restants seront réinjectés dans le gisement en vue de booster la production.
Selon M. Ould Keddour, cette technique permettra à l’Algérie d’avoir un volume supplémentaire de 3 à 4 milliards de m3 de gaz à exporter annuellement. L’initiative de Rhourd El Baguel est le premier exemple, a noté M. Ould Kaddour qui a fait savoir que la compagnie avait déjà entamé un deuxième projet à Hassi messaoud et un troisième à Rhourd Ennous.
"J’espère qu’une telle initiative va faire effet de boule de neige et que cet effort de créativité se développe au sein de toutes les structures de Sonatrach", a-t-il ajouté. L’optimisation des capacités et de l’ingéniosité du personnel est d’autant plus requise que certaines installations du groupe ne fonctionnent plus à 100% en raison de l’épuisement des puits.
"Certains puits que nous avions ont été épuisés. Nous avons fait d’autre découvertes à 100 kilomètres d’ici, et nous allons utiliser les installations qui existent déjà pour leur exploitation", a-t-il avancé.

APS


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

A ne pas manquer

Prev Next

Libye : le HCR dénonce les abus dont sont victimes les réfugiés et les migrants à Sabratha

  Pour le HCR, la situation à Sabratha montre une fois de plus la nécessité d'une action internationale et souligne le prix élevé que doivent payer les réfugiés.

Les énergies renouvelables, une nécessité pour l’économie tunisienne (ministre)

De son côté, la Directrice générale adjointe de la BAD pour la région de l’Afrique du Nord, a souligné que la transition énergétique constitue une opportunité pour l’Afrique.

Le développement de l’agriculture, une solution pour prévenir les conflits (FAO)

 « Le G7 a permis de refocaliser notre attention sur le besoin de rendre les systèmes alimentaires plus durables grâce aux approches territoriales », a déclaré le directeur général de la FAO.