Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Octobre 2017

Maroc: Hausse de 9,61 % du nombre des passagers au niveau de l’aéroport de Marrakech, durant les 8 premiers mois de 2017

Le volume du trafic au niveau de l’aéroport international de Marrakech-Ménara a enregistré une hausse de 9,61 % durant les 8 premiers mois de l’année en cours comparativement à la même période de l’année précédente.
Quelque 2.762.325 passagers ont transité par l’aéroport de Marrakech-Ménara durant la période comprise entre janvier et fin août derniers, contre seulement 2.520.166 voyageurs durant la même période de l’année écoulée.

MAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

A ne pas manquer

Prev Next

Libye : le HCR dénonce les abus dont sont victimes les réfugiés et les migrants à Sabratha

  Pour le HCR, la situation à Sabratha montre une fois de plus la nécessité d'une action internationale et souligne le prix élevé que doivent payer les réfugiés.

Les énergies renouvelables, une nécessité pour l’économie tunisienne (ministre)

De son côté, la Directrice générale adjointe de la BAD pour la région de l’Afrique du Nord, a souligné que la transition énergétique constitue une opportunité pour l’Afrique.

Le développement de l’agriculture, une solution pour prévenir les conflits (FAO)

 « Le G7 a permis de refocaliser notre attention sur le besoin de rendre les systèmes alimentaires plus durables grâce aux approches territoriales », a déclaré le directeur général de la FAO.