Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Octobre 2017

Tunisie-Poste frontalier de Ras Jedir: les cas humanitaires autorisés à franchir la frontière du côté libyen

Les responsables libyens au poste frontalier de Ras Jedir autorisent le passage des cas humanitaires vers la Tunisie, malgré la fermeture de la frontière, depuis trois jours, à cause d’un différend libyen sur la gestion du poste frontalier, indique à l’agence TAP une source sécuritaire tunisienne.
Aussi, les Tunisiens de retourner dans leur pays et les libyens en Libye sont-ils autorisés à franchir la frontière Libyenne.
Peu avant sa fermeture, le poste frontalier avait, déjà, enregistré une baisse des arrivées des Libyens en Tunisie, notamment, de ceux qui viennent se soigner et ce, pour cause de crise financière en Libye due, notamment, à la dévaluation du dinar libyen et au manque de liquidité dans les banques, engendrant une forte dégradation du pouvoir d’achat, outre la détérioration ces derniers jours de la situation sécuritaire dans leur pays.
Avec la fermeture du passage frontalier, la ville de Ben Guerdane connaît une stagnation de l’activité économique et une tension palpable chez les jeunes pour qui le commerce avec la Libye est l’unique source de revenu.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

A ne pas manquer

Prev Next

Libye : le HCR dénonce les abus dont sont victimes les réfugiés et les migrants à Sabratha

  Pour le HCR, la situation à Sabratha montre une fois de plus la nécessité d'une action internationale et souligne le prix élevé que doivent payer les réfugiés.

Les énergies renouvelables, une nécessité pour l’économie tunisienne (ministre)

De son côté, la Directrice générale adjointe de la BAD pour la région de l’Afrique du Nord, a souligné que la transition énergétique constitue une opportunité pour l’Afrique.

Le développement de l’agriculture, une solution pour prévenir les conflits (FAO)

 « Le G7 a permis de refocaliser notre attention sur le besoin de rendre les systèmes alimentaires plus durables grâce aux approches territoriales », a déclaré le directeur général de la FAO.