Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 17 Octobre 2017

Algérie: Le chercheur Habib Tiliouine élu vice-président de la Société savante internationale "ISQOLS"

Le professeur-chercheur algérien Habib Tiliouine de la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Oran-2 "Mohamed Ben Ahmed" a été élu vice-président de la Société savante internationale "ISQOLS" (The International Society for Quality-of-Life Studies) dédiée à la recherche en qualité de vie, a-t-on appris mercredi à Oran auprès du  concerné.
"Siégant à Phoenix aux Etats-Unis, l'ISQOLS œuvre depuis sa création en 1995 à promouvoir la recherche sur la qualité de vie", a déclaré à l'APS le Pr Tiliouine, ajoutant que son élection au sein du comité exécutif de cette institution pour l'exercice 2017/2018 honore "l'ensemble de la communauté académique algérienne".
Ce sociologue, qui est directeur du Laboratoire de recherche en Processus éducatifs et contexte social (PECS), créé en 2001 à l'Université d'Oran-2, a mené plusieurs études, notamment autour de la qualité de vie et du bien-être de l'enfance en Algérie.
Il a fait part, dans ce contexte, des préparatifs d'une nouvelle étude sociologique sur le bien-être de l'enfance en Algérie, laquelle donnera lieu à des recommandations visant à "consolider les aspects satisfaisants" et à "inverser les sentiments moins positifs par des interventions appropriées".
A l'échelle internationale, le Pr Tiliouine a contribué à l'élaboration d'une étude sur "le bien-être de l'enfance dans le monde", initiée par un réseau leader en investigation sociale, basé à l'Université Goethe de Francfort (Allemagne), où l'Algérie est le seul pays arabe représenté.
Ce chercheur algérien a, aussi à son actif, une trentaine de publications internationales dont un ouvrage sur "Le développement social des sociétés islamiques", coordonné par ses soins avec son homologue Richard Estes de l’Université de Pennsylvanie (Etats-Unis).
Il a, en outre, fait partie de l'équipe des rédacteurs pour le continent Africain du Rapport international du Bonheur 2017 réalisé pour le compte de l'Organisation des Nations Unies (ONU) qui a institué, depuis 2012, une Journée internationale du Bonheur (20 mars) pour promouvoir cette notion comme "un objectif humain fondamental".
La qualité des travaux du Pr Tiliouine lui a déjà valu, en 2015, le "Research Fellow Award", récompense scientifique honorifique instituée par la Société savante indiquée.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

vous vous attendez à ce qu'il se contente de gérer l'austérité ? - 17.4%
vous pensez qu'il est capable d'aller plus loin et d'engager une modernisation de l'économie ? - 13.4%
Vous pensez qu'il sera pris de vitesse par la dégradation de la situation ? - 61%

Total votes: 1325

Vidéos

TSA, Boudjedra, Boukrouh, Nekkaz, le CPP défend l’expression puis descend dans l’arène

A ne pas manquer

Prev Next

La Chine veut acquérir directement 5% de Saudi Aramco

"Une série d'options pour l'entrée en Bourse de Saudi Aramco continuent de faire l'objet d'un examen attentif", a dit un porte-parole de la compagnie pétrolière.

Affaire Air-Algérie-SMI International : Mohamed Salah Boultif réagit

 M. Boultif attire l’attention sur le fait que le groupe canadien de travaux publics ait eu des démêlés avec la justice de son pays.

Les normes industrielles algériennes reconnues à l’étranger

Si un laboratoire accrédité par ALGERAC donne un certificat à une entreprise quelconque ses produits sont susceptibles d’être exportés en Europe sans subir un nouveau contrôle à la frontière.