Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 11 Décembre 2017

Algérie: Rabah Arezki nommé économiste en chef de la Banque Mondiale pour la région MENA

L’expert algérien, Rabah Arezki, a été nommé économiste en chef de la Banque Mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena) en remplacement du Siri lankais, Shanta Devarajan.
Ancien chef de l’Unité des matières premières du Département des études du FMI, Rabah Arezki a traité divers sujets dont l’énergie, les matières premières, la macroéconomie internationale et l’économie du développement.
Il a conduit et participé à plusieurs missions en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie centrale. M. Arezki est, en outre, associé non résident du prestigieux Think Thank américain, Brookings Institution et de l’Université d’Oxford.
Cet expert, qui a pris ses fonctions mardi au sein de la Banque Mondiale, a publié un grand nombre d’articles dans des publications revues par un comité de lecture spécialisée, et coécrit plusieurs livres et éditions spéciales de revues universitaires.
Il est également rédacteur en chef du Research Bulletin du FMI et rédacteur associé de la Revue d’économie du développement. M. Arezki est titulaire d’une maîtrise es sciences de l’Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique de Paris (France) et d’un PhD de l’institut universitaire européen de Florence (Italie).

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

L'échéance 2019 ne nous détournera pas de la construction de la citoyenneté en Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Le marché de la téléphonie n’a pas été affecté par le contingentement des importations-Said Benmesbah (audio-vidéo)

Les représentants des marques de téléphonie mobile Algérie se sont très vite adaptés au nouveau contexte du marché qui impose le régime des quotas à l’importation, en s'orientant vers l'assemblage local.

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh (audio-vidéo)

Actuellement, les transactions de la finance islamique ne sont rentables ni pour les banques ni pour les citoyens, estime Hachemi Siagh, expert en finance internationale.

Kamal Kheffache (économiste):"L’Algérie manque de réactivité pour s’adapter aux exigences de la mondialisation"

Dans cette interview, l’économiste Kamal Kheffache considère que l’Algérie ne s’est pas adaptée aux exigences de la mondialisation » et que, en se fermant, elle ralentit « le développement économique ».