Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

Libye: L'ANL de Haftar se prépare à reprendre Zaouïa

L'Armée nationale libyenne (ANL), le principal groupe armé basé dans l'est du pays, se prépare à lancer une opération militaire de grande envergure visant à contrôler la ville de Zaouïa, située à environ 45 km à l'ouest de Tripoli, a-t-on appris dimanche soir de source militaire.
"Des renforts sont arrivés dans la périphérie de Zaouïa (...), en particulier dans les zones de Bir Ghanem et Garyat Nasser dans la banlieue sud de la ville", a-t-on ajouté de même source.
"Les prochains jours seront marqués par des progrès limités en direction de la ville, en attendant les ordres du commandement général de l'ANL de commencer l'invasion et de lancer une opération majeure pour reprendre le contrôle de la ville", selon cette source militaire.
Le maréchal Khalifa Haftar, chef de l'ANL, avait annoncé un peu plus tôt qu'il entendait reprendre Zaouïa, soulignant que ses forces contrôlaient déjà certaines parties de l'ouest du pays s'étendant de Zouara, près de la frontière avec la Tunisie, à Zaouïa.
L'ANL, alliée de la Chambre des représentants (Parlement) basée à Tobrouk (est), contrôle la Libye orientale et australe, ainsi qu'une partie de l'ouest. Le reste est dominé par les forces loyales au gouvernement d'union nationale soutenu par l'ONU.
Plongé dans la tourmente depuis la chute du président Moammar Kadhafi lors d'un soulèvement en 2011, ce pays d'Afrique du Nord tente d'organiser une transition démocratique en dépit des violentes divisions politiques et tribales.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Rencontre Me Ksentini- Bouteflika : La présidence de la République dément "catégoriquement"

"La présidence de la République dément catégoriquement, autant la véracité de l'audience que celle du contenu qui lui est accolé et considère qu'il s'agit là de pures affabulations".

Des champions nationaux [ LE BLOG ECO ]

Comment construit-on un tissu industriel performant ? La question paraît simple mais elle est au cœur de vastes débats académiques et politiques depuis plusieurs décennies.

Pour Hafid Derradji, Bouteflika n’a pas reçu Farouk Ksentini pour parler du 5e mandat

  Les déclarations de l’ex-président de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CNCDDH), dissoute, Me Farouk Ksentini indiquant que le président de la République Abdelaziz Bouteflika souhaite briguer un 5è mandat ont fait réagir le célèbre commentateur sportif Hafid Derradji.