Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

Tunisie: Le tourisme religieux s’inscrit dans le cadre du programme de diversification de l’offre touristique (FTAV)

“La promotion du tourisme religieux en Tunisie peut se faire à travers la valorisation optimale des sites et monuments religieux dans le pays et à travers une étroite coopération entres les départements ministériels du Tourisme, des Affaires Religieuses et de la Culture”, a indiqué, lundi, le président de la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV), Mahamed Ali Toumi.
Dans une déclaration à la presse, lors de l’inauguration d’une exposition organisée à l’occasion du 19ème forum du tourisme religieux (du 16 au 17 octobre 2017 à la Banlieue nord de Tunis), Toumi a laissé entendre que le tourisme religieux n’est pas seulement le pèlerinage et que sa promotion s’inscrit dans le cadre du programme de diversification de l’offre touristique tunisienne et son adaptation à la clientèle.
Une quarantaine d’entreprises opérant dans le secteur touristique (hôtels, agences de promotion du tourisme, sociétés spécialisées dans le tourisme religieux…), saoudiennes et égyptiennes en particulier, ont pris part à cette manifestation, selon Mona Galla, présidente de la Société Arabe Internationale des Foires et Salons, qui co-organise l’événement avec la société ASFAR pour l’organisation des foires et congrès.
“Le tourisme religieux ne veut pas dire uniquement le petit pèlerinage (La Omra) et le pèlerinage (Al-Hajj)”, a fait remarquer ministre des Affaires Religieuses, Ahmed Adhoum. C’est un créneau à promouvoir en exploitant le potentiel des sites historiques et les monuments regilgieux en Tunisie, a-t-il indiqué.
Pour les agences de voyages tunisiennes qui ont pris part au forum, le pèlerinage (Hajj) reste le produit de tourisme religieux par excellence et le marché le plus juteux. Elles ont appelé, ainsi, à libéréaliser ce marché qui reste jusqu’à ce jour totalement monopolisé par l’Etat par le biais de la Société des Services Nationaux et des Résidences (SNR).

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Rencontre Me Ksentini- Bouteflika : La présidence de la République dément "catégoriquement"

"La présidence de la République dément catégoriquement, autant la véracité de l'audience que celle du contenu qui lui est accolé et considère qu'il s'agit là de pures affabulations".

Des champions nationaux [ LE BLOG ECO ]

Comment construit-on un tissu industriel performant ? La question paraît simple mais elle est au cœur de vastes débats académiques et politiques depuis plusieurs décennies.

Pour Hafid Derradji, Bouteflika n’a pas reçu Farouk Ksentini pour parler du 5e mandat

  Les déclarations de l’ex-président de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CNCDDH), dissoute, Me Farouk Ksentini indiquant que le président de la République Abdelaziz Bouteflika souhaite briguer un 5è mandat ont fait réagir le célèbre commentateur sportif Hafid Derradji.