Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

Maroc: Aucune réflexion sur un remaniement élargi du gouvernement à l’heure actuelle (El Othmani)

Le chef du gouvernement, M. Saad Eddine El Othmani a indiqué, mardi à Rabat, qu’il n’y a pas de réflexion, à l’heure actuelle, sur un remaniement élargi du gouvernement.
M. El Othmani, qui était l’invité du Forum de la MAP organisé sous le thème “Défis politiques et enjeux économiques”, a affirmé que les différentes composantes du gouvernement travaillent selon un programme bien défini et en parfaite harmonie et que rien ne requiert un remaniement élargi.
En réponse à une question sur l’éventualité d’un remaniement du gouvernement, après le discours prononcé vendredi par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle session législative dans lequel le Souverain a annoncé la création d’un ministère délégué chargé des Affaires africaines, M. El Othmani a dit : “SM le Roi a évoqué la création d’un ministère délégué chargé des affaires africaines. Un débat sera engagé dans une prochaine étape pour élaborer une vision dans ce sens. Aucune réflexion n’est envisagée au sujet d’un remaniement élargi du gouvernement”.
“Nous avons l’entière confiance dans le gouvernement, dont l’action commence à donner ses fruits”, a assuré M. El Othmani, soulignant que le gouvernement se doit de trouver des solutions aux problèmes dans la mesure du possible, puisqu’il assume la responsabilité devant les représentants du peuple et devant SM le Roi”.

MAP



Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie : Les réserves en devises baissent à 82 jours d'importation, "un niveau plus qu’alarmant"

L'expert en économie Moez Joudi juge le niveau  de stock des réserves plus qu’alarmant. 

Tourisme : 2,5 millions d’Algériens ont visité la Tunisie en 2017 (OTT)

Pas moins de 2,5 millions de touristes algériens ont visité la Tunisie au cours de l’année 2017, une affluence représentant 35% de l’ensemble des touristes ayant visité ce pays voisin, a indiqué à l’APS le directeur de l’Office tunisien du tourisme (OTT).

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".