Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

Algérie-Préservation des cétacés: Oran accueillera en novembre la 4ème la conférence de l’organisation internationale ACCOBAMS

La 4ème conférence biennale des parties de l’Accord sur la conservation des cétacés de la mer noir, de la méditerranée et de la zone atlantique adjacente (ACCOBAMS) se tiendra à Oran du 11 au 13 novembre prochain, a appris, mardi l’APS, du directeur général de la pêche.
Cet important évènement, qui porte sur la préservation des mammifères marins comme les baleines et les dauphins, sera organisée, parallèlement à la tenue du Salon international de la pêche et de l’aquaculture, au Centre des conventions  Ahmed Benahmed  d’Oran, a précisé M. Taha Hammouche.
L’annonce de cet évènement , faite sur le site internet d’ACCOBAMS, qui indique que  cette 4ème conférence est organisée dans le but de faire le point sur l’état des connaissances disponibles sur les cétacés dans le Sud de la Méditerranée, d’identifier les lacunes ainsi que de stimuler le  développement d’actions de conservation et de collecte de données en vue de promouvoir la mise en £uvre de l’Accord ACCOBAMS.
L’organisation régulière des conférences de l’ACCOBAMS, permet aux spécialistes de cétacés actifs au sud de la Méditerranée d’échanger leurs expériences et leurs données, souligne-t-on de même source, ajoutant que c’est également l’occasion pour ces experts de se concerter sur les approches et priorités pour une meilleure connaissance des populations de cétacés dans cette zone de la Méditerranée où les données restent encore rares et fragmentaires.
Cette Conférence est également destinée à impliquer le milieu universitaire et à sensibiliser les futurs acteurs et décideurs aux problématiques liées au domaine marin, a-t-on encore noté.
Plusieurs thèmes seront au programme de cette conférence comme les interactions entre les cétacés et les activités humaines, le suivi des populations et des échouages, les habitats critiques pour les cétacés, les plans de conservation des espèces, les échanges d’information et la photo-identification.
Un atelier de formation d’observateurs de mammifères marins (MMO) et d’opérateurs de surveillance acoustique passive (PAM) sera organisé au cours du dernier jour de la Conférence, a-t-on encore fait savoir.
L’ACCOBAMS est un accord intergouvernemental et un outil juridique basé sur la coopération visant à conserver la biodiversité, en réduisant les menaces qui pèsent sur les cétacés et en améliorant l’état des connaissances sur ces animaux.
Il s’agit d’un accord qui émane de la volonté des pays membres (29 pays européens, méditerranéens, asiatiques et arabes dont l’Algérie), de préserver toutes les espèces de cétacés et leurs habitats dans l’aire géographique de l’Accord, en imposant des mesures plus restrictives que celles définies dans les textes précédemment adoptés.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie : Les réserves en devises baissent à 82 jours d'importation, "un niveau plus qu’alarmant"

L'expert en économie Moez Joudi juge le niveau  de stock des réserves plus qu’alarmant. 

Tourisme : 2,5 millions d’Algériens ont visité la Tunisie en 2017 (OTT)

Pas moins de 2,5 millions de touristes algériens ont visité la Tunisie au cours de l’année 2017, une affluence représentant 35% de l’ensemble des touristes ayant visité ce pays voisin, a indiqué à l’APS le directeur de l’Office tunisien du tourisme (OTT).

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".