Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 24 Février 2018

Tunisie: Le président de la République reçoit la veuve du martyr Lotfi Nagdh

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a reçu mercredi, Houda Nagdh, veuve du martyr Lotfi Nagdh, à l’occasion de la commémoration du 5e anniversaire de son assassinat.
A l’issue de la rencontre, Houda Nagdh a dit avoir informé le chef de l’Etat des derniers développements de l’affaire de l’assassinat de son défunt époux, formant l’espoir de voir la justice révéler toute la vérité sur ce crime et l’imputer aux agresseurs loin de toutes pressions politiques, de manière à rendre justice à la famille de Lotfi Nagdh et à ses enfants.
La chambre criminelle près la cour d’appel de Sousse avait décidé, le 26 septembre 2017, de reporter au 28 novembre 2017, l’examen de l’affaire de l’assassinat du coordinateur régional du mouvement de Nidaa Tounes et président de l’Union régionale des agriculteurs à Tataouine Lotfi Nagdh.
La demande du report vise à approfondir l’examen de certains éléments des rapports médicaux de l’affaire.
Selon la défense, les résultats de la première et de la seconde autopsie sont différents. Le comité de défense des héritiers de Lotfi Nagdh a demandé d’auditionner de nouveau les trois médecins auteurs de la deuxième autopsie.
Quatre personnes membres de la ligue de protection de la révolution (dissoute) étaient accusées d’avoir lynché à mort Lotfi Nagdh, le 18 octobre 2012 devant son bureau, lors d’une manifestation hostile au Mouvement Nidaa Tounes.
En novembre 2016, le Tribunal de première instance de Sousse avait prononcé un non-lieu dans cette affaire, un verdict qui a été fortement contesté.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.