Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 22 Janvier 2018

Algérie: Mise en service en novembre de la nouvelle usine d’intégration électronique de l’ENIE à Sidi Bel-Abbes

La nouvelle usine de l’intégration électronique sera mise en service novembre prochain au complexe de l’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE) de Sidi Bel-Abbes, a appris l’APS du PDG de ce fleuron de l’industrie nationale.
Cette infrastructure devant permettre d’augmenter et de diversifier la production, a été réalisée au titre d’un important plan de développement pour permettre à l’ENIE de s’imposer dans le domaine électronique à travers la diversification de ses produits High-tech et de relancer certaines activités pour apporter une valeur ajoutée à l’entreprise, a précisé Djamel Bekara.
Dans ce contexte, il a précisé que l’entreprise a réceptionné, dans le cadre de ce plan de développement, une usine de montage de panneaux solaires, des laboratoires de mesure et de maintenance professionnelle du matériel électronique ainsi que des laboratoires de recherche et de  développement en plus de l’usine de l’intégration électronique.
La nouvelle usine d’intégration électronique remplace l’ancienne usine, ravagée par un incendie en octobre 2015. Cette nouvelle infrastructure a été réalisée selon les normes internationales. Elle est la première en son genre à l’échelle nationale et africaine, a souligné Djamel Bekara.
Erigée sur une surface de 10.000 m2, l’usine comptera trois chaines de montage des différents composants électroniques, à l’instar des cartes électroniques pour véhicules, en plus de la fabrication de téléviseurs, de smartphones, d’ordinateurs et autres produits électroniques.
L’usine est dotée d’un système de refroidissement à longueur d’année, à savoir une température d’ambiance de 25 degrés selon les normes électroniques requises pour préserver le matériel high-tech, importé des Etats-Unis.
Pour atteindre les objectifs tracés, l’entreprise a renforcé, durant l’année en cours, ses ressources humaines par le recrutement de 500 employés ainsi que 200 ingénieurs et opérateurs. L’usine devrait compter un effectif de 1.150 travailleurs et une trentaine d’entre eux ont déjà reçu une formation aux Etats Unis pour assurer une production de qualité aux normes internationales.
Le plan de développement de l’entreprise a également permis l’ouverture d’une usine de montage de panneaux solaires d’une capacité de production de 60.000 unités/an, fabriquées et montées selon les normes internationales, a annoncé, en outre, le PDG de L’ENIE .
L’entreprise ambitionne d’augmenter la production avec la mise en place d’un système de rotation de 3 équipes par jour afin de répondre à une demande croissante du marché local. Ces panneaux seront utilisés dans l’éclairage public, l’irrigation agricole et chez les particuliers, notamment ceux habitant des zones enclavées.
Cette usine s’étend sur une superficie de 5.000 m2. Elle emploie 100 agents entre ingénieurs et opérateurs. L’usine pourrait atteindre une capacité de production de 400 panneaux /j avec l’acquisition d’un nouvel équipement, sachant que sa production quotidienne actuelle est de 150  panneaux, a assuré le même responsable.

APS


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.