La candidature du Maroc pour l'organisation de cette rencontre a été approuvée à l'unanimité lors du 60e Congrès de l'Union internationale des magistrats, tenu à Santiago, a affirmé l'Amicale dans un communiqué parvenu à la MAP.

A cet effet, l'étendard de l'Union internationale des magistrats a été remis à l'Amicale hassania des magistrats, par le président de l'Association chilienne des magistrats, en présence du président l'Union internationale, souligne le communiqué.

Lors de cette rencontre, marquée par la projection d'une vidéo sur l'histoire du Maroc et l'ensemble des chantiers de réformes conduits par S.M. le Roi Mohammed VI, l'Amicale était représentée par son président Abdelhak El Ayassi, qui était à la tête d'une délégation comprenant Mohamed El Khadraoui et Mohamed Alaoui Mrani et  Malika Chakoura, fait-on savoir.

Selon la même source, la participation de la délégation marocaine a été marquée par des interventions autour de l'expérience marocaine dans le domaine judiciaire et les avancées enregistrées par le Royaume en matière d'indépendance du pouvoir judiciaire, notamment l'indépendance du parquet général.

Ce Congrès, qui a connu la participation de plus de 85 pays et des représentants des Nations-Unies, de l'Union européenne, des organisations non gouvernementales (ONG) et des observateurs internationaux, a été axé sur plusieurs thématiques dont, l'indépendance de la justice, le traitement digitale, les sanctions pénales et la gouvernance sociale.

Lors de cette conférence, le groupe africain a organisé une réunion consacrée à l'examen de la situation judiciaire en Afrique et la nomination de l'Amicale Hassania des magistrats, pour l'élaboration du plan d'action du groupe durant le prochain congrès africain.