Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 21 Février 2018

  •   ME
  • samedi 18 novembre 2017 18:03

Maroc: Le chef de la diplomatie marocaine en visite de travail à Pékin

 

La visite effectuée en Chine, depuis jeudi, par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, vise à renforcver mles relations de coopération et de partenatriat entre les deux pays, selon un communiqué.
Cette visite sera ponctuée par la signature du mémorandum d’entente sur l'adhésion du Maroc au projet chinois «Ceinture et Route de la soie». Cette convention reflète l’évolution constante des relations sino-marocaines depuis leur établissement il y a 58 ans et permettra de donner une impulsion qualitative qui traduit les aspirations des deux pays amis à asseoir un partenariat stratégique fort, ajoute l'agence MAP.
Outre un cadre juridique solide de plus de 230 accords et des relations amicales séculaires, les deux pays sont portés par une volonté commune de contribuer au développement de l'Afrique et de promouvoir des relations bilatérales et multilatérales basées sur la réciprocité et mutuellement bénéfiques.
Sur le plan économique, les échanges commerciaux avec la Chine, considérée comme le troisième exportateur vers le Maroc, ont considérablement évolué, puisque les exportations chinoises vers le Royaume ont nettement augmenté en septembre 2016.
Le développement des relations bilatérales a eu également des retombées positives sur le secteur touristique, étant donné que le nombre de touristes chinois ayant visité le Maroc est passé de 10.000 à 120.000 durant trois ans.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Les textes d'application liés au financement non conventionnel seront promulgués fin février (ministre)

 D’après le ministre, les besoins en financement pour l’année en cours seront de 1.815 milliards de dinars contre 580 milliards de dinars pour l’année 2019. 

La Tunisie dépasse l’Algérie en matière de consommation de plastique

 L’Algérie est le deuxième importateur de technologie de la plasturgie sur le continent africain, juste après l’Afrique du Sud.

Algérie: Les réformes économiques préconisées actuellement risquent de ne pas aller loin, selon Temmar (Audio)

L’ancien ministre  dira que si l’Etat ne comptait que « sur la planche à billets, les risques inflationnistes seront importants »