Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 11 Décembre 2017

  •   ME
  • samedi 18 novembre 2017 18:03

Maroc: Le chef de la diplomatie marocaine en visite de travail à Pékin

 

La visite effectuée en Chine, depuis jeudi, par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, vise à renforcver mles relations de coopération et de partenatriat entre les deux pays, selon un communiqué.
Cette visite sera ponctuée par la signature du mémorandum d’entente sur l'adhésion du Maroc au projet chinois «Ceinture et Route de la soie». Cette convention reflète l’évolution constante des relations sino-marocaines depuis leur établissement il y a 58 ans et permettra de donner une impulsion qualitative qui traduit les aspirations des deux pays amis à asseoir un partenariat stratégique fort, ajoute l'agence MAP.
Outre un cadre juridique solide de plus de 230 accords et des relations amicales séculaires, les deux pays sont portés par une volonté commune de contribuer au développement de l'Afrique et de promouvoir des relations bilatérales et multilatérales basées sur la réciprocité et mutuellement bénéfiques.
Sur le plan économique, les échanges commerciaux avec la Chine, considérée comme le troisième exportateur vers le Maroc, ont considérablement évolué, puisque les exportations chinoises vers le Royaume ont nettement augmenté en septembre 2016.
Le développement des relations bilatérales a eu également des retombées positives sur le secteur touristique, étant donné que le nombre de touristes chinois ayant visité le Maroc est passé de 10.000 à 120.000 durant trois ans.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

L’approvisionnement de l’Egypte en GPL et GNL algériens en discussions

Parallèlement, le P-DG du groupe algérien Sonatrach a eu des discussions avec le patron de la compagnie pétrolière koweïtienne concernant la coopération dans le domaine du raffinage et de l’industrie  pétrochimique.

Le marché de la téléphonie n’a pas été affecté par le contingentement des importations-Said Benmesbah (audio-vidéo)

Les représentants des marques de téléphonie mobile Algérie se sont très vite adaptés au nouveau contexte du marché qui impose le régime des quotas à l’importation, en s'orientant vers l'assemblage local.

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh (audio-vidéo)

Actuellement, les transactions de la finance islamique ne sont rentables ni pour les banques ni pour les citoyens, estime Hachemi Siagh, expert en finance internationale.