Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 11 Décembre 2017

  •   APS
  • samedi 18 novembre 2017 18:07

Algérie-Elections: Départ du premier bureau de vote itinérant vers Tindouf

 

 

Le premier bureau itinérant de vote pour les élections locales du 23 novembre s'est ébranlé samedi depuis Tindouf vers la région d'El-Kehal-Chenechène (plus de 700 km du chef lieu de la wilaya de Tindouf) afin de permettre aux électeurs nomades d'accomplir leur devoir électoral. 

Ce bureau itinérant recense 978 électeurs parmi les populations nomades éparpillées à travers les étendues de cette région enclavée, qui auront à accomplir, dès lundi prochain, leur devoir civique et choisir leurs nouveaux représentants aux Assemblées élues locales.

Cette caravane est composée de sept véhicules tout terrain, encadrée par des agents chargés d'encadrer le scrutin, en plus d'observateurs de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) et des représentants des formations politiques en lice pour ce scrutin, a relevé le directeur de la réglementation et des affaires générales (DRAG) de la wilaya de Tindouf.

Ce bureau fait partie de 10 bureaux itinérants prévus par cette wilaya pour les élections locales, dont six bureaux pour la commune d'Oum-Lâassel, et le reste affecté à la commune de Tindouf, où le scrutin débutera lundi prochain.

La wilaya de Tindouf compte 87.931 électeurs et électrices, répartis sur 24 centres de vote (20 dans la commune de Tindouf et 4 dans celle d'Oum-Lâassel), coiffant 167 bureaux de vote.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

L’approvisionnement de l’Egypte en GPL et GNL algériens en discussions

Parallèlement, le P-DG du groupe algérien Sonatrach a eu des discussions avec le patron de la compagnie pétrolière koweïtienne concernant la coopération dans le domaine du raffinage et de l’industrie  pétrochimique.

Le marché de la téléphonie n’a pas été affecté par le contingentement des importations-Said Benmesbah (audio-vidéo)

Les représentants des marques de téléphonie mobile Algérie se sont très vite adaptés au nouveau contexte du marché qui impose le régime des quotas à l’importation, en s'orientant vers l'assemblage local.

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh (audio-vidéo)

Actuellement, les transactions de la finance islamique ne sont rentables ni pour les banques ni pour les citoyens, estime Hachemi Siagh, expert en finance internationale.