Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 21 Février 2018

La CEDEAO condamne la vente aux enchères comme esclaves de migrants africains en Libye

La Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) s'est dite mardi "fortement indignée" par la vente aux enchères comme esclaves de migrants africains sur le territoire libyen.
"La Commission de la CEDEAO, fortement indignée par ces pratiques inhumaines et abjectes, condamne sans réserve de tels actes qui rappellent les heures sombres de l'histoire de l'humanité", indique-t-elle dans ce communiqué parvenu à Xinhua à Cotonou.
Elle ajoute qu'elle réprouve toutes formes d'atteinte à la dignité et à l'intégrité de la personne humaine où qu'elle se trouve.
La CEDEAO "en appelle au gouvernement libyen et à la communauté internationale à prendre urgemment toutes les dispositions nécessaires en vue de faire cesser cette ignoble activité", souligne-t-on de même source, en précisant que la Commission de la CEDEAO les invite, par ailleurs, à rechercher et à poursuivre en justice les coupables de ce crime contre l'humanité.
Enfin, elle "réaffirme son engagement constant et ferme de lutter contre le trafic d'êtres humains conformément à sa politique et ses obligations internationales".

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Les textes d'application liés au financement non conventionnel seront promulgués fin février (ministre)

 D’après le ministre, les besoins en financement pour l’année en cours seront de 1.815 milliards de dinars contre 580 milliards de dinars pour l’année 2019. 

La Tunisie dépasse l’Algérie en matière de consommation de plastique

 L’Algérie est le deuxième importateur de technologie de la plasturgie sur le continent africain, juste après l’Afrique du Sud.

Algérie: Les réformes économiques préconisées actuellement risquent de ne pas aller loin, selon Temmar (Audio)

L’ancien ministre  dira que si l’Etat ne comptait que « sur la planche à billets, les risques inflationnistes seront importants »