Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 21 Février 2018

Mauritanie: Mohamed Ould Abdel Aziz donne le coup d'envoi des travaux de la centrale éolienne de Boulenouar

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a donné mardi matin au kilomètre 54 au nord de Nouadhibou le coup d’envoi des travaux de construction de la centrale électrique éolienne de 100 mégawatts pour un coût de plus de 50 milliards d’ouguiya sur un financement commun entre l’Etat mauritanien et le Fonds Arabe de Développement Economique et Social (FADES) à l’occasion de la commémoration du 57ème anniversaire de l’indépendance nationale.
Le Chef de l’Etat a écouté des explications détaillées de la part du directeur général de la SOMELEC, M. Mohamed Salem Ould Ahmed et ses collaborateurs sur les composantes du projet et ses objectifs stratégiques ainsi que son rôle dans le renforcement de la capacité de production de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou et l’amélioration de l’accès des populations aux services d’une énergie propre.
Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, après la lecture des panneaux explicatifs du projet, s’est interrogé sur ses délais d’exécution et les procédés suivis pour le réaliser avant de lever la plaque minéralogique du Projet.
Celui-ci est formé des composantes principales suivantes :
Les installations civiles nécessaires en plus de 39 unités éoliennes d’une capacité de 2,625 mégawatts et un système de contrôle en plus des équipements électriques nécessaires pour faire fonctionner l’installation et un poste de transformation pour transformer l’énergie d’une capacité de 225/33 KV.
Le ministre de l’énergie, du pétrole et des mines, M. Mohamed Ould Abdel Vettah a, pour la circonstance prononcé une allocution dans laquelle il a précisé que ce projet stratégique important s’inscrit dans le cadre des objectifs du gouvernement en matière d’énergie tendant à généraliser l’accès des citoyens aux prestations de l’électricité, à en relever la qualité et à y intégrer les énergies renouvelables.
Il a ajouté que le développement majeur que l’énergie dans le pays a connu au cours de ces dernières années sécurise la réalisation de nombreux acquis sociaux et économiques et répond aux exigences du développement global auquel le Président de la République n’a cessé d’œuvrer.
L’énergie propre, dit-il, représente 42% de l’ensemble de l’énergie dans le pays grâce aux efforts déployés par l’Etat pour exploiter nos capacités dans ce domaine et pour se baser sur l’énergie propre afin de protéger l’environnement et faciliter l’accès du citoyen aux services de l’électricité à moindre coût.

AMI


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Les textes d'application liés au financement non conventionnel seront promulgués fin février (ministre)

 D’après le ministre, les besoins en financement pour l’année en cours seront de 1.815 milliards de dinars contre 580 milliards de dinars pour l’année 2019. 

La Tunisie dépasse l’Algérie en matière de consommation de plastique

 L’Algérie est le deuxième importateur de technologie de la plasturgie sur le continent africain, juste après l’Afrique du Sud.

Algérie: Les réformes économiques préconisées actuellement risquent de ne pas aller loin, selon Temmar (Audio)

L’ancien ministre  dira que si l’Etat ne comptait que « sur la planche à billets, les risques inflationnistes seront importants »