Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 26 Mai 2018

Mauritanie: Mohamed Ould Abdel Aziz donne le coup d'envoi des travaux de la centrale éolienne de Boulenouar

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a donné mardi matin au kilomètre 54 au nord de Nouadhibou le coup d’envoi des travaux de construction de la centrale électrique éolienne de 100 mégawatts pour un coût de plus de 50 milliards d’ouguiya sur un financement commun entre l’Etat mauritanien et le Fonds Arabe de Développement Economique et Social (FADES) à l’occasion de la commémoration du 57ème anniversaire de l’indépendance nationale.
Le Chef de l’Etat a écouté des explications détaillées de la part du directeur général de la SOMELEC, M. Mohamed Salem Ould Ahmed et ses collaborateurs sur les composantes du projet et ses objectifs stratégiques ainsi que son rôle dans le renforcement de la capacité de production de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou et l’amélioration de l’accès des populations aux services d’une énergie propre.
Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, après la lecture des panneaux explicatifs du projet, s’est interrogé sur ses délais d’exécution et les procédés suivis pour le réaliser avant de lever la plaque minéralogique du Projet.
Celui-ci est formé des composantes principales suivantes :
Les installations civiles nécessaires en plus de 39 unités éoliennes d’une capacité de 2,625 mégawatts et un système de contrôle en plus des équipements électriques nécessaires pour faire fonctionner l’installation et un poste de transformation pour transformer l’énergie d’une capacité de 225/33 KV.
Le ministre de l’énergie, du pétrole et des mines, M. Mohamed Ould Abdel Vettah a, pour la circonstance prononcé une allocution dans laquelle il a précisé que ce projet stratégique important s’inscrit dans le cadre des objectifs du gouvernement en matière d’énergie tendant à généraliser l’accès des citoyens aux prestations de l’électricité, à en relever la qualité et à y intégrer les énergies renouvelables.
Il a ajouté que le développement majeur que l’énergie dans le pays a connu au cours de ces dernières années sécurise la réalisation de nombreux acquis sociaux et économiques et répond aux exigences du développement global auquel le Président de la République n’a cessé d’œuvrer.
L’énergie propre, dit-il, représente 42% de l’ensemble de l’énergie dans le pays grâce aux efforts déployés par l’Etat pour exploiter nos capacités dans ce domaine et pour se baser sur l’énergie propre afin de protéger l’environnement et faciliter l’accès du citoyen aux services de l’électricité à moindre coût.

AMI


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Stagnation: Pourquoi la Task Force du gouvernement Sellal doit revenir sans Sellal

  La chronique de El Kadi Ihsane sur El Watan cherche une cohérence à l’action économique du gouvernement sous influence de la feuille de route de feu la task force.

Tunisie: Divergence entre les parties prenantes sur le 64e point du Document de Carthage 2

  Le président de la République Béji Caïd Essebsi a appelé les parties prenantes du Document de Carthage à trancher le point litigieux relatif au remplacement du chef du gouvernement.

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.