Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

Algérie: Journée d’étude à Bechar sur relance du tourisme saharien

La relance de la destination touristique sud, spécifiquement celle de la Saoura, et la promotion des investissements dans le secteur du tourisme requièrent l'adhésion "effective" de l’ensemble des secteurs d’activités et la population, ont estimé mercredi à Bechar des participants à une journée d’étude sur le tourisme saharien.
La coordination entre les différents secteurs publics et privés est la "solution idoine pour promouvoir cette destination touristique qui a des retombées très importantes pour l’économie nationale et locale", ont-ils souligné.
"La relance et la dynamisation du tourisme saharien constituent des défis pour notre pays qui doit valoriser ses richesses touristiques et naturelles pour se placer sur le marché mondial du tourisme et ce, à travers l’intensification des efforts de promotion et de développement de la destination Sud’’, a estimé Douli Souad de  l’université Tahri Mohamed (Bechar) dans un exposé intitulé "Promouvoir le tourisme Saharien".
Pour cette universitaire qui a mis en évidence des expériences Tunisienne et Jordanienne en matière de promotion et de développement de ce type de tourisme, "il est nécessaire de s’imprégner de ces expériences du fait des similitudes culturelles et sociales de l’Algérie avec ces pays arabes".
La nécessité de la sensibilisation des différents secteurs, des populations et des professionnels du tourisme dans le sud sur la consolidation de l’économie nationale et locale à travers l’attrait de touristes nationaux et étrangers, est l’une des conditions de la relance de cette destination, a-t-elle souligné.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.