Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 23 Avril 2018

Maroc: La Banque mondiale approuve un prêt de 202 millions de dollars

Le conseil d'administration du groupe de la Banque mondiale (BM) a approuvé jeudi au Maroc un prêt de 202 millions de dollars, destiné à renforcer les capacités d'investissement de la ville de Casablanca, indique un communique du bureau de Rabat de la Banque mondiale pour le Maghreb.
"Le financement de la Banque mondiale vise à renforcer les capacités d'investissement de la ville de Casablanca en améliorant le système de gestion des recettes municipales et en attirant des investissements privés dans les infrastructures et les services par le biais de partenariats public-privé", ajout le communiqué.
En négociation depuis 2014, entre l'Institution de Bretton Woods, le ministère marocain de l'Intérieur et celui de l'Économie et des finances, ce prêt est destiné aussi à renforcer la gouvernance, les capacités, les institutions et l'environnement des affaires de la ville afin de promouvoir un développement inclusif et durable.
L'appui de la Banque mondiale vient en soutien au Plan de développement du Grand Casablanca (un budget de 3,4 milliards de dollars, soit 33,6 milliards de DH, pour un programme global de projets sur 8 ans, jusqu'à 2023), qui se veut une réponse aux défis urbanistiques, sociaux, économiques et environnementaux auxquels fait face Casablanca.
Le soutien de la Banque mondiale vise ainsi à aider le Grand Casablanca à accroître sa viabilité financière, sa capacité à fournir des services de qualité et à attirer des investissements privés.
La ville de Casablanca, qui concentre près de 12% de la population du pays et contribue à hauteur de 20% au PIB national, connaît des défis croissants de gestion urbaine, qui justifient ce soutien à la modernisation du modèle de gouvernance municipale, estime l'institution de Bretton Woods, qui ajoute qu'au terme de cet accord, un mécanisme transparent de traitement des plaintes sera mis en place pour accroître la responsabilité de la municipalité et les retours d'information des citadins sur la gestion de la ville.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Le Batimatc 2018 ouvre ses portes sous le signe de la transition numérique

  L’édition de cette année accorde un intérêt particulier à la transition numérique dans la construction en Algérie.

Algérie-Commerce : Plus de 8000 agents de contrôle seront déployés sur le terrain durant le Ramadan

    Les marchés spécifiques aux mois de Ramadan « visant à promouvoir la production nationale » seront ouverts au moins cinq jours avant le début du mois sacré.

Algérie : Le déficit commercial en recul de 83,6%, selon les douanes

  Les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 96% durant les trois premiers mois de 2018 contre 75% à la même période de l'année précédente.